À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Une quatrième version de la Constitution

À la suite de la parution de ma lettre «Quelle version de la Constitution» (25 janvier), un avocat du ministère de la Justice, Me Daniel Wirz a porté à mon attention l'existence d'une quatrième version de la Constitution datant de 2015.

Cette version, recommandée par le comité de rédaction établi par le ministère, semble avoir le plus de chances d'être adoptée en 2017. C'est une bonne nouvelle, d'autant que la traduction est excellente. 

Jean Delisle, Gatineau

Des gestes touchants

Pour la première fois, j'ai participé avec des amis au souper-bénéfice au profit de la Maison Mathieu Froment Savoie, au restaurant Au Vieux Duluth du boulevard Saint-Joseph, à Gatineau, et j'en suis encore émue...

Un resto qui offre un repas complet, des serveurs bénévoles avec le sourire et qui au lieu d'une facture invitent à faire un don à cette maison qui offre des soins aux personnes en fin de vie, ça m'a vraiment émue.

Je félicite et admire le propriétaire, le gérant et tous ceux qui ont fait de cette rencontre un succès. Bravo!

Denise Labonté, Gatineau

Les dossiers criminels

Le gouvernement Harper a prolongé la durée des dossiers criminels de 5 à 10 ans.

Résultat: des gens ne peuvent plus avoir d'emploi, puisqu'on le leur refuse en raison de leur dossier. On leur refuse même certaines formations. Ils doivent donc travailler au salaire minimum.

Dans beaucoup de cas, ils sont découragés, et rechutent ou deviennent des candidats à l'aide sociale. Ils ne peuvent ni voyager ni obtenir une carte de crédit. Faire annuler leur dossier coûte une petite fortune. Au salaire minimum, ils ne peuvent se payer ça et leur dossier reste ouvert. 

Le premier ministre Justin Trudeau devrait revoir cela pour aider plusieurs Canadiens qui sont dans le besoin.

Micheline Maisonneuve, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer