À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Piranhas de l'essence

Vendredi, les détaillants d'essence à Gatineau ont augmenté sans aucune raison le coût de l'essence de 8 cents le litre alors que le baril est sous la barre des 30$. À Ottawa, aucune augmentation.

Que se passe-t-il? Qui défendra les intérêts des consommateurs contre ces piranhas du profil?

André Beauchamp, Gatineau

Agir en conformité

Quelle aberration que cette décision du fédéral de remplacer les traducteurs, interprètes et terminologues par un logiciel de traduction automatique. Ce logiciel contribuera à la détérioration de la qualité des communications en français.

Le Bureau de traduction du fédéral a toujours joui d'une bonne réputation grâce à son rôle de chef de file dans la promotion et la défense de la langue française. Or, nous connaissons tous la piètre qualité des traductions obtenues par les logiciels de traduction robotisée. Nous savons tous à quel point la langue française est complexe et qu'un logiciel de traduction ne pourra jamais saisir les nuances, les styles et les subtilités du français, ou de toute autre langue.

J'ose espérer que Justin Trudeau respectera l'engagement qu'il a pris lors de la campagne électorale et qu'il fera en sorte que tous les services soient offerts en conformité avec la Loi sur les langues officielles.

Hélène Brosseau, Gatineau

Le RÉMI, un projet très intéressant

Le Regroupement des élus municipaux indépendants (RÉMI) pour la démocratie, fondé par la conseillère Sylvie Goneau, est un projet très intéressant et pourrait aider tous les citoyens, les élus indépendants et les partis politiques («Un regroupement pour défendre les élus indépendants», 23 janvier).

Je ne peux qu'espérer une couverture équilibrée et que les médias chercheront la vérité et la clarté.

L'alternative pourrait être de faire pression pour l'austérité - la suppression totale du financement public pour les partis politiques municipaux entre les périodes électorales. Cela, je crois, ne serait pas tellement difficile à vendre au public en ce moment.

Mike Duggan, conseiller du district Lucerne et membre fondateur du RÉMI

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer