À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Ils m'ont sauvé la vie

Aux petites heures du 10 janvier, les merveilleux ambulanciers et le personnel de l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa ont tout fait pour me réanimer d'une crise cardiaque. Simplement dit, ils ont sauvé ma vie!

Cela nécessitait six réanimations et une angioplastie pour restaurer le flux sanguin à mon coeur. Tout cela fait a l'intérieur d'une heure de ma crise cardiaque. Quelle équipe!

Je suis tellement fier et reconnaissant envers tous nos hauts fonctionnaires du gouvernement de l'Ontario, nos professionnels qui ont mis sur pied ces grands soins de santé et d'urgence. Ils ont pleinement démontré leur dévouement à sauver des vies. Le coût est secondaire.

En cas d'urgence médicale, composez le 911, ils savent mieux que nous où et quoi faire.

Patrice Tourigny, Ottawa

Les 62 plus riches

Selon Oxfam, les 62 personnes les plus riches du monde possèdent autant que la moitié de la population mondiale.

Le budget fédéral devrait redresser le pacte fiscal qui penche outrageusement du côté des nantis. Armés d'avocats, ils grattent tous les échappatoires, dont les paradis fiscaux. Pour déjouer leurs tours de passe-passe, Oxfam suggère aux gouvernements de les imposer là où ils produisent pour de vrai leurs biens et services.

Si les Crésus ignorent que c'est nous qui faisons leur richesse, il nous restera à leur rappeler leurs obligations de partage par une révolution du boycottage.

Pascal Barrette, Ottawa

Qui les habitera?

Il n'y a pas tellement de problèmes avec les deux tours que projette de construire Brigil concernant la hauteur et l'apparence. Je n'ai pas de difficulté à croire que la Place des peuples sera bien belle.

Mais a-t-on pensé à l'impact social? Qui habitera ces deux tours? Probablement des gens qui viendront de partout à travers le Canada et d'à travers le monde. Alors nous nous dirigerons directement vers l'anglicisation du secteur Hull.

Est-ce que c'est ce que nous souhaitons?

Réjean Piché, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer