À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un maire pour qui?

Gilles Lavoie n'a jamais pu blairer quiconque n'est pas de sa tendance politique («À la recherche du «maire idéal», LeDroit, 5 janvier).

L'Outaouais est pourtant représentée, au pays comme au Québec, par ses «co-religionnaires» et pourtant rien ne bouge et rien n'a jamais bougé sous leur gouverne.

Son parti semble n'être que la réincarnation du vieux Parti conservateur déguisé. Alors, s'il vous plaît, qu'il ne harasse pas le peuple avec ses grenouillages et laissons le temps au maire Maxime Pedneaud-Jobin de débroussailler et de redresser les affaires publiques.

Qu'il lui offre plutôt son appui et surtout son respect puisque, au cas où il l'ignorait, c'est la population qui l'a choisi et non seulement les gens d'affaires.

Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau

Non merci!

Dans sa lettre «Pont, tour...» (LeDroit, 5 janvier), le correspondant Gilles Marleau suggère de fusionner Gatineau et Ottawa.

Pour que les Gatinois soient soumis à la majorité anglo-saxonne comme le sont les Franco-Ontariens? Non merci.

Claude Perras, Gatineau

Un nouveau maire?

Que quelques-uns veuillent changer de maire n'a rien de surprenant: on préfère toujours le suivant!

Une question se pose tout de même: soit le maire Maxime Pedneaud-Jobin refuse les compromissions - ce qui est tout à fait à son honneur -, soit ses tergiversations dérangent. Dans ce domaine, le premier magistrat ne semble pas tout à fait à la hauteur.

Diriger une ville, c'est répondre à certains besoins essentiels de celle-ci et de ses administrés: pavage, aqueduc, eaux usées, déneigement, sécurité, transport en commun, services aux citoyens (bibliothèque, arénas, etc.).

Les projets «grandioses» sont aussi importants mais ils doivent mobiliser toutes les énergies du conseil, ou plutôt s'étaler dans le temps et en fonction des ressources disponibles! Malgré tout, donnons-lui encore la chance d'améliorer la gestion de Gatineau.

Gérard Daniau, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer