À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Et les autres?

Merci à Patrick Duquette d'avoir écrit ce que plusieurs pensent tout bas dans pour sa chronique sur le monument aux victimes du communisme («Les victimes», LeDroit, 18 décembre). J'avais sensiblement la même réflexion la vieille quand le journal télévisé nous a servi un énième reportage sur ce monument. Et pourquoi pas un monument aux victimes du capitalisme, ai-je réfléchi?

Je pensais aux cataclysmes, aux guerres et autres désastres causés par le capitalisme, oui, mais aussi beaucoup aux enfants d'Asie entre autres, à qui l'on arrache une partie de leur jeunesse à travailler dans des conditions inhumaines afin d'entretenir notre consommation effrénée de petits articles à 1 $ ou de téléphones griffés à 800 $.

Simon Forgues, Gatineau

L'Outaouais absent

LeDroit du 16 décembre dit que Gatineau ne fait pas le poids dans les médias du Québec. Quand les nouvelles au réseau TVA font le tour du Québec, Gatineau ou l'Outaouais n'est jamais mentionné, ça s'arrête à Vaudreuil. Les journalistes de l'Estrie, de Québec et du Saguenay font leurs apparitions pour commenter leurs régions respectives, mais pas un seul de l'Outaouais n'a son petit moment de gloire. Sauf s'il y a tragédie ou meurtre. Les dossiers d'ici ne sont jamais mentionnés. Pourtant on entend parler des nouvelles pas mal plus insignifiantes provenant d'autres régions. Les médias locaux, affiliés aux plus grosses boîtes, devraient essayer de s'imposer auprès de leurs dirigeants.

C'est aussi vrai que le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, n'est pas aussi «kid Kodak» que ses homologues MM. Coderre, Labeaume ou Tremblay!

Jean Roy, Gatineau

Pas de pardon

C'est malhonnête que Gatineau distribue des contraventions de 150 $ à ceux qui oublient d'accrocher leurs vignettes de stationnement. C'est normal de l'oublier, puisqu'il faut la retirer à chaque fois...

Jean-Guy Galipeau, Gatineau

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer