À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Le bois et le Partenariat transpacifique

L'Association des produits forestiers du Canada s'est réjouie du Partenariat transpacifique. Le Québec produit 32% des pâtes et papiers et forestiers au Canada. Toute une relance pour le Québec et le Canada.

Unifor, le plus grand syndicat dans ce secteur, demande à ses membres de voter NPD.

Sachant que Thomas Mulcair ne se sent pas tenu de ratifier cette entente, est-ce que Renaud Gagné, le directeur québécois d'Unifor, et Jerry Dias, son président national, suggèrent toujours d'appuyer le NPD?

André Lajoie, Gatineau

Shanghai explique Milan

Le Canada a dépensé 60 millions $ pour l'Expo de Shanghai de 2010 pour des retombées économiques manquées. Selon Decima, le Canada ne représentait pas un «arrêt prioritaire» pour les visiteurs. D'où son absence en Italie, au grand dam du correspondant Jacques Dufault («Absent de l'Expo de Milan», LeDroit, 5 octobre).

Depuis, le Programme des expositions internationales a été annulé dans le cadre du Plan de réduction du déficit.

Si Justin Trudeau est élu, ajoutera-t-il au déficit la prochaine exposition au Kazakhstan en 2017?

Guy Carisse, Ottawa

Le sort des Métis

Trop d'élections fédérales se passent sans dire un seul mot du sort des Métis au Canada. Encore bien moins des Métis de la Haute-Gatineau.

Cette fois, nous avons interrogé les candidats. Du candidat libéral Will Amos, dans Pontiac, nous nous attendions à de bons voeux, une bonne volonté et une écoute expéditive. Ç'a été tout le contraire.

Il a une connaissance intime des revendications des Premières Nations et de la Nation Métisse. Et le Parti libéral a une position détaillée sur la reconnaissance de la Nation Métisse et son droit à s'autogouverner.

Alors nous avons le choix: subir quatre autres années de silence sur les revendications des Métis ou talonner le Parti libéral pour qu'il donne suite à son engagement électoral à notre égard.

Serge Paul, chef des Métis autochtones de Maniwaki

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer