À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à 

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Et la citoyenneté de Black?

Les libéraux sont différents en disant qu'un Canadien est toujours Canadien même si il est dangereux... Conrad Black ne présentait pas trop de danger, mais les libéraux lui on retiré sa citoyenneté.

Paul Landry, Ottawa

Non au projet Brigil

J'ai été conseiller municipal du quartier Laurier pendant 20 ans, de janvier 1976 à novembre 1996. Ce secteur a parfois inclus celui visé par le projet Brigil.

Pendant toutes ces années, j'ai dû être très vigilant face à de nombreuses demandes de projets de toutes sortes, souvent impliquant des changements de zonage. Par le porte à porte, j'ai toujours consulté les citoyens des zones visées lorsqu'un projet était proposé. J'ai toujours cru que j'étais leur représentant au conseil et que leur opinion était primordiale avant de prendre une décision.

Il est faux de prétendre que les touristes seront attirés par une tour à logements de 55 étages. On est loin de la tour Eiffel. Si Brigil veut absolument réaliser son fantasme, il y a de nombreux autres sites pour le réaliser, surtout dans le secteur Gatineau.

Les élus de Gatineau ne doivent pas faire la bêtise d'accepter ce projet, du moins pas sur ce site. Vous ne ferez que contribuer à effacer l'histoire de notre ville.

Claude Lemay, Gatineau

L'économie? Vraiment?

L'économie n'est pas au centre des préoccupations de l'électorat.

Si c'était le cas, on se préoccuperait de comprendre pourquoi le profit des banques n'a pas changé (plusieurs milliards par trimestre...), alors que le taux d'emprunt des banques auprès de la Banque du Canada n'est que de 0,5% et que celui des particuliers auprès des banques est de 15 à 60 fois plus élevé!

Ce taux est usuraire. Les banques nous exploitent et, en plus, ce taux est ignoré tous les partis!

Il est donc essentiel que les partis se prononcent sur les profits des banques, pour que l'on vote pour qui nous redonnera notre pouvoir d'achat!

Jean G. Lengellé, Embrun

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer