Le flou autour du discours du Trône

Partager

Au travers les belles paroles et les envolées poétiques d'un discours du Trône, le gouvernement prépare le terrain pour les prochains mois. Le discours prononcé à l'Assemblée législative, hier, est doublement important, ou du moins révélateur. D'abord parce qu'il est le premier du nouveau gouvernement dirigé par la libérale Kathleen Wynne. Ensuite parce que sa capacité de naviguer dans les eaux troubles de sa minorité parlementaire révèle quand pourraient avoir lieu des prochaines élections en Ontario.

À ce sujet, le jeu partisan est déjà connu. Tim Hudak, chef du Parti conservateur, est depuis des mois déjà sur le pied de guerre et n'entend pas céder un pouce aux libéraux. La survie du gouvernement Wynne repose donc entre les mains de la néo-démocrate Andrea Horwath. Elle a livré un accord mitigé au discours du Trône, donnant un petit sursis au moins jusqu'au premier budget Wynne, qui devrait être déposé en avril.

MmeHorwath a un peu raison de s'impatienter devant le langage flou du discours du Trône qui lève le voile, mais si peu, sur les intentions libérales post-Dalton McGuinty.

Prenons le cas troublant de la pénurie de programmes d'études au palier postsecondaire dans le centre et le sud-ouest de l'Ontario. Dans un rapport d'enquête en juin 2012, le commissaire aux services en français, François Boileau, lançait un vibrant cri du coeur afin que l'Ontario offre des possibilités d'études postsecondaires aux quelque 200000 francophones qui habitent la vaste région qui va de Windsor à Oshawa, dont le tiers habite Toronto. Hier, le discours libéral s'est engagé à «élargir la disponibilité des programmes d'études». Comment? Mystère et boule de gomme.

Même Madeleine Meilleur, ministre responsable des Affaires francophones, ne pouvait en dire plus, ou n'en savait plus. Il n'aurait pas été trop compromettant de préciser, par exemple, que l'Ontario ne répéterait pas l'expérience d'un collège virtuel comme celui tenté en 1995 avec le Collège des Grands-lacs, lancé sous Bob Rae et fermé, faute d'intérêt de la classe estudiantine, par Mike Harris en 2001. Pas un mot non plus sur la piste d'un collège Glendon plus autonome de l'Université York, proposée par le commissaire Boileau. Aurait-ce été sacrilège de le faire? Pourquoi être si flou, si vague?

Parlant de langage flou, il en est presqu'amusant d'«apprendre» que le nouveau gouvernement «s'efforcera d'aider les chômeurs à trouver du travail» et «à bâtir le système de santé le plus solide et innovateur au monde». Le contraire aurait été scandaleux. Pourquoi se donner la peine de préciser des évidences?

En filigrane, ce discours du Trône paraît illustrer un gouvernement Wynne qui se rapprochera de celui des premiers mois de pouvoir de Dalton McGuinty, en 2003-2004. Un gouvernement qui se veut à l'écoute, nettement tourné vers le double objectif d'améliorer les systèmes de santé et d'éducation, tout en ayant les yeux tournés vers la croissance économique et une gestion prudente des finances publiques. Avec les années, il a été marqué par divers scandales politiques coûteux et son administration a déraillé au cours de sa dernière année. La tâche de Kathleen Wynne est de ramener le vaisseau libéral dans sa course originelle; elle n'a pas d'argent pour le faire et peu de temps. En travaillant sur l'éducation et la santé, elle tente de court-circuiter le message néo-démocrate. En tenant un langage sur l'économie et les finances, c'est le message conservateur qu'elle emprunte. Tout cela dans l'espoir que sa base libérale, érodée avec l'élection d'octobre 2011, se solidifie.

Avec le prochain budget, Kathleen Wynne mettra de la chair sur l'os de son discours du Trône. Après une prorogation de quatre mois, les Ontariens ont hâte de sentir que leur gouvernement travaille pour eux, pas pour ses intérêts partisans. Voilà qui sera probablement plus difficile...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer