F-35: retour à la case départ

Partager

Pierre Jury
Le Droit

Après des années de tergiversations, le gouvernement du Canada commence à s'approcher d'une vraie solution pour le remplacement de ses avions de chasse F-18. L'option des F-35 de la firme américaine Lockheed Martin, dont le coût atteint aujourd'hui 45 milliards $, a finalement convaincu le gouvernement Harper de tout reprendre à zéro.

 

 

Un comité indépendant formé de cinq experts explorera toutes les alternatives, incluant de revenir à la solution des F-35. Mais celle d'aller en appel d'offres ne semble pas être sur la table.

Les conservateurs ont été particulièrement vicieux dans leurs attaques à l'endroit de tous ceux qui ne partageaient pas leur enthousiasme pour le F-35. Émettre des doutes sur la pertinence d'acheter ces avions de chasse équivalait à tourner le dos à nos dévoués soldats, voire à être anti-canadien! Depuis quand exiger de solides principes de gouvernance et une reddition de comptes transparente étaient-ils des gestes antipatriotes?

Les soupçons du public se sont fait entendre depuis des années. Mais les critiques ont repris de plus belle au printemps dernier lorsque le Bureau du Vérificateur général a dévoilé un rapport assassin sur le processus d'achat qui entérinait les conclusions du Directeur parlementaire du budget, quelques mois plus tôt. Aux poubelles les estimés de 9, puis 16 milliards $ (tout compris, cette fois)! Au début de 2012, la facture avoisinait les 30 milliards $. Hier, le rapport indépendant de la firme KPMG parle plutôt de 45 milliards $.

Le cafouillage constant dans le dossier des nouveaux avions de chasse pour le Canada force maintenant la main à ce gouvernement qui se targue depuis son élection en 2006 d'être un bon gestionnaire des affaires de l'état. Il était incongru de se vanter de cela tout en permettant que la facture du plus important achat de l'histoire du pays gonfle et gonfle et gonfle sans aucune apparence de contrôle.

Finalement, le gouvernement réalise qu'après trois évaluations attestant toutes des dépassements de coûts faramineuses, il est temps de mettre le dossier au rancart. Et redémarrer toute l'affaire du début. Cela a été un terrible moment à passer pour Peter MacKay, le ministre de la Défense nationale, mais il devait s'en douter depuis des mois. En endossant un nouveau processus d'achat, il sauvera peut-être ce qu'il reste de sa carrière au sein de ce ministère, et de ce gouvernement.

Un fait demeure : le Canada a un urgent besoin d'avions de chasse car les F-18 qu'il possède ont dépassé depuis près de 10 ans leur espérance de vie. Il y a une limite à prolonger la vie de son bazou, comme il y a une limite à maintenir une flotte de jets au-delà du raisonnable. À un moment donné, le Canada sera incapable de respecter ses engagements militaires faute d'équipement adéquat. Nous avons une responsabilité, limitée mais bien réelle, à protéger notre vaste territoire, nos alliés ainsi que la paix dans le monde. Cela ne se fait pas avec des tire-pois, des chaloupes Verchère et des Cessna à hélices.

Ceux qui pestent contre les dépenses militaires du Canada au nom d'une nation pacifiste doivent tout de même réaliser qu'il y a un minimum d'équipement nécessaire à nos troupes. Mais il ne faut pas laisser le ministère de la Défense nationale décider seul de ses besoins, de ses fournisseurs et des dépenses qui sont admissibles pour relever nos défis nationaux dans le domaine.

Nos politiciens sont élus pour prendre ces décisions dans le meilleur esprit collectif. Il faut leur faire confiance, même si dans ce dossier des avions de chasse, les conservateurs n'ont pas agi à la hauteur des principes qu'ils ont dit défendre. Il faut espérer qu'ils seront dorénavant animés par de meilleurs principes, comme l'outil reconnu qu'est l'appel d'offres. Qu'ils placeront en équilibre nos finances publiques et les besoins en armements, davantage que par la partisanerie aveugle et la griserie du pouvoir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer