Voyage en Asie... dans le sud d'Ottawa

Je suis allé en Asie, samedi. Et j'étais de retour à la maison quelques heures... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Le Droit

Pierre Jury
Le Droit

Je suis allé en Asie, samedi. Et j'étais de retour à la maison quelques heures plus tard!

Cette Asie, elle n'était qu'à quelques kilomètres de la maison... et elle s'appelle T & T Supermarket. Incroyable comment un marché d'alimentation peut se métamorphoser en expérience touristique et culturelle en même temps.

Oh, vous pouviez déjà aller vous promener sur la rue Somerset, dans ce qu'il est convenu d'appeler le Quartier chinois d'Ottawa, mais plusieurs magasins ne sont pas des plus invitants. Et puis à l'intersection, il y a plein de signes qui vous rappellent que vous n'êtes pas bien loin. Faites quelques pas à l'intérieur de ce grand magasin et c'est le dépaysement garanti.

 

Vous savez comment il n'y a rien qui ressemble plus à un marché Métro qu'un autre marché Métro? Parfois, il fait bon de vivre autre chose. Quelque chose de radicalement différent. C'est ce que vous promet T & T, une chaîne de supermarchés fondée en Colombie-Britannnique en 1993 avec des capitaux du Canada et de Taïwan: aujourd'hui, c'est la plus grande chaîne d'alimentation asiatique au pays.

Sa croissance n'est pas sans avoir attiré plus que des regards. Loblaw a acheté T & T l'été dernier mais heureusement, rien n'en transparait. Personne n'a l'impression d'entrer dans un Loblaw et il est à espérer que ça restera ainsi.

Depuis l'ouverture d'une succursale à Ottawa, sur le chemin Hunt Club à deux pas de l'aéroport international MacDonald-Cartier, la chaîne T & T compte aujourd'hui 18 magasins. Huit en Colombie-Britannique (Coquitlam, Vancouver, Burnaby, Richmond et Surrey), quatre en Alberta (Calgary et Edmonton) et six en Ontario (Ottawa et cinq dans la région de Toronto). Des plans sont sur la table pour quatre autres dans l'est du pays.

«Quand vous entrez dans le magasin, nous voulons que vous ayiez l'impression que vous magasinez en Asie, avec toutes ses saveurs et ses aliments», a lancé Cindy Lee, chef de la direction et fondatrice de T & T. Avouons que c'est réussi!

Prêt-à-manger

D'ordinaire, le comptoir des fruits et légumes différencie les supermarchés que nous connaissons déjà.

De toute évidence, il y a de quoi être dépaysé chez T & T. On se promène dans les allées et on se dit: qu'est-ce que c'est que ça? ça ressemble à ceci ou à cela. Par exemple, j'ai trouvé de ces bok-choys nains d'une fraîcheur inégalée, à bon prix. Des mandarines, ces petits agrumes au goût de miel, plus petits encore que des clémentines du Maroc. Ils arrivaient dans une jolie boîte toute décorée, et avec de petits cordons verts pour la transporter. Une trentaine de mandarines pour 2,50$!

Mais dans un supermarché ethnique, ça va beaucoup plus loin que les fruits et légumes. Un des atouts, c'est la section du prêt-à-servir. Une équipe de 12 personnes au comptoir à sushis, préparés sous vos yeux. Pas aussi bons que ceux des meilleurs sushis-bars de la région, mais meilleurs que tout ce qu'on trouve dans un supermarché! Et pas plus cher.

Mais ça va plus loin. Il y a toutes sortes de choses que l'on retrouve d'ordinaire dans un dim sum, par exemple. Ces dumplings cuits vapeur, mais que l'on peut maintenant faire à la maison. Plus de 30 variétés. Et si vous préférez les déguster sur place, pas de problème. Il y a une cuisine et une aire de restauration.

Dans les rangées

Cela vaut aussi pour la boulangerie moins intéressante, à mon avis et pour le comptoir des fruits de mer, avec des produits que l'on peine à trouver dans la capitale.

Comme la panope (geoduck, en anglais), pêchée dans les eaux des îles de Vancouver et de la reine-Charlotte, un mollusque géant dont l'appendice ressemble à un bout de trompe d'éléphant. Ou le crabe de Dungeness, ou crabe dormeur, à la chair délicate, si populaire dans l'Ouest.

Il faut aussi se promener dans les rangées. Pour admirer la sélection de quelque 100 sauces soya (allégée, épicée, moins salée, traditionnelle,etc.), aussi vaste que celle d'huile d'olives dans une épicerie italienne. Et du tofu pour tous les goûts. Ou pour ramasser toute une gamme de ces produits et ces gourmandises comme les Pocki (minces bâtonnets genre Grissol, trempés dans le chocolat), des variétés de riz (basmati, bien sûr, mais au jasmin, collant,etc.), et des croustilles jamais vues ici. Selon T & T, il y en aurait plus de 20000 de ces produits originaux.

Un voyage en soi, je vous dis!

Sur la fourchette

Si vous voulez sortir au restaurant pour la Saint-Valentin, prévoyez vos réservations tout de suite. Si vous voulez vivre une soirée en groupe, François Bélisle organise pour la Société des vins canadiens et latino-américains une soirée dansante aux airs de la musique de Ramón Flores. Au Novotel Ottawa, 18 h 30. Tarif : 110 $, taxes et service inclus. Au menu : gravlax, filet de boeuf, crème brûlée, café. Vins d'Argentine et du Chili. Informations par courriel : francois.belisle2@sympatico.ca.

pour y aller

QUOI ? T& Supermarket

OÙ ? 224, chemin Hunt Club, Ottawa

RENSEIGNEMENTS ? 613 731-8113

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer