Les trésors de la vallée de l'Annapolis

La vallée de l'Annapolis, en Nouvelle-Écosse, paraît beaucoup plus loin sur une... (Karyne Duplessis Piché, collaboration spéciale)

Agrandir

Karyne Duplessis Piché, collaboration spéciale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

(Wolfville) La vallée de l'Annapolis, en Nouvelle-Écosse, paraît beaucoup plus loin sur une carte qu'elle ne l'est vraiment. Plusieurs compagnies aériennes offrent la liaison entre Montréal et Halifax en moins de deux heures et souvent pour moins de 400$. On se trouve alors à quelques pas d'une région viticole en pleine effervescence où les vins et les paysages sont étonnants.

Jour 1

10h: Vallée de Gaspereau

Il faut rouler un peu plus d'une heure, depuis Halifax, pour se rendre au coeur des vignobles de la vallée de l'Annapolis. Plusieurs sont établis au sud de Wolfville, près de la rivière Gaspereau. Selon les marées, le cours d'eau ressemble tantôt à un ruisseau aux rivages de couleur ocre, tantôt à une rivière nourricière pour les cultures avoisinantes. Entre petits villages et collines verdoyantes, des kiosques de fruits se succèdent au bord de la route. On y trouve aussi les jolis moutons à la tête frisée de Gaspereau Valley Fibres (830, route Gaspereau River, Wolfville), qui vend ses laines colorées dans une vieille grange retapée. Un bel arrêt en route vers les vignobles.

10h30: Dégustation à Gaspereau Vineyards

Avec ses bâtiments d'un rouge éclatant, le vignoble Gaspereau (2239, route White Rock, Wolfville) est impossible à manquer dans le paysage. C'est parfait, car on s'y pose pour déguster les premiers vins de la journée. L'entreprise a été la première à s'installer près de la rivière en 1997. Ses rangs d'acadie blanc, de chardonnay et de riesling sont alignés sur le coteau. La boutique du vignoble vend des souvenirs de la région. On propose aussi la location de vélos et de casques pour une heure ou pour une demi-journée. On saisit l'occasion pour se dégourdir les jambes et pour enfourcher une monture jusqu'au prochain arrêt.

11h30: Visite du domaine Benjamin Bridge

Après deux kilomètres, il faut trouver le domaine Benjamin Bridge (1842, route White Rock, Wolfville). Aucune affiche n'indique l'endroit où sont produits les mousseux les plus prisés de la province. La raison est simple: il faut prendre rendez-vous. La nouvelle boutique se trouve en contrebas de la route. Pinot noir, chardonnay et pinot meunier: ici poussent les mêmes variétés qu'en Champagne. Le vignoble sert des bulles fines et délicieuses élaborées par le Québécois Jean-Benoît Deslauriers. On prend le temps de se poser et de savourer un verre à l'ombre des parasols pour admirer la vue sur la vallée.

12h30: Dîner au Luckett Vineyards

De l'autre côté de la vallée de Gaspereau, le vignoble Luckett se trouve au sommet du coteau, sur la montagne du Sud. La vue donnant sur le bassin des Mines et le cap Blomidon est à couper le souffle... mais pas l'appétit. Tant mieux, car la carte propose des produits locaux délicieux. La chaudrée de fruits de mer est crémeuse et savoureuse, tout comme le plat d'antipasti qui regroupe des pains et des fromages de la vallée. Le domaine Luckett est le plus visité de la vallée et ça se comprend: ses vins sont originaux et bien faits. Après la dégustation, une visite dans les vignes s'impose. Au milieu des rangs, une cabine téléphonique anglaise permet de faire des appels gratuits partout en Amérique du Nord!

15h: Grand-Pré

Le lieu historique national de Grand-Pré (2205, route de Grand-Pré, Grand-Pré) est un véritable site de pèlerinage pour les Acadiens. C'est à cet endroit que des centaines de familles acadiennes ont été déportées en 1755. Si elle n'est pas joyeuse, la visite des lieux et de l'église permet de prendre toute la mesure du drame acadien. Le paysage de Grand-Pré est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les champs autour sont d'anciens marais salants qui ont été asséchés par les Acadiens à l'aide de digues et d'aboiteaux. La plaine fertile s'étend sur plusieurs kilomètres. Elle était considérée comme le «grenier de l'Acadie» et ses terres sont encore aujourd'hui parmi les plus fertiles du pays. Fait intéressant: à marée haute, le champ est situé sous le niveau de la mer!

17h: Souper au Caveau

Le domaine de Grand-Pré (11611, route 1, Grand-Pré) est le plus vieux vignoble de la Nouvelle-Écosse. Les premières vignes ont été plantées dans les années 1970. Racheté en 1996 par le banquier suisse Hanspeter Stutz, l'endroit a été métamorphosé. L'homme d'affaires a investi des millions pour y attirer les touristes. Le domaine propose une vingtaine de produits à déguster. Hanspeter souhaitait aussi que son vignoble possède l'une des meilleures tables de la région. Coup de chance, sa fille Beatrice est mariée au chef Jason Lynch. Ensemble, ils gèrent le restaurant Caveau. C'est l'endroit parfait pour goûter les poissons et les fruits de mer de la région.

Jour 2

10h: visite de Wolfville

Difficile de résister au charme de Wolfville. Avec ses petites boutiques et ses maisons colorées, la ville universitaire est dynamique. Quand les étudiants sont en ville, la population double à plus de 7000 habitants. Les rues sont particulièrement bondées les mercredis soirs et les samedis matins, puisque les fermiers y tiennent un marché public. C'est l'occasion de découvrir les produits locaux. Dans la rue principale, on s'arrête au T.A.N. Coffee (378, rue Main, Wolfville) pour prendre un latté avant de poursuivre l'exploration des lieux. Derrière le café se trouve le parc Waterfront, non loin d'où part un sentier qui sillonne la ville sur 12 km.

11h30: Dîner au Privet House

Le restaurant Privet House (406, rue Main, Wolfville) se distingue dans la rue principale de Wolfville. Son menu de style bistro est préparé avec des produits locaux. Les soupes et les salades sont offertes en deux formats tasse ou bol que l'on choisit selon son appétit. Un petit verre de blanc pour accompagner votre sandwich? La carte du Privet House met en valeur les vins de la Nouvelle-Écosse.

13h: Dégustation chez Planter's Ridge

À moins de 10 km de Wolfville, Planter's Ridge (1441, rue Church, Port Williams) est le nouveau vignoble de Port Williams. John McLarty et Lisa Law ont quitté leur Ontario natale en 2011 pour lancer leur «projet de retraite». Ils ont restauré la grange vieille de 150 ans pour en faire une salle de dégustation, un chai et un cellier. Promis, vous n'aurez jamais vu une aussi belle grange! Les fondations en pierre et les poutres de bois ajoutent beaucoup de cachet à l'endroit. Sur le comptoir, on propose cinq vins et un hydromel. Outre le rosé l'un des meilleurs de la région l'hydromel est savoureux et peu amer.

14h: Le domaine Blomidon

Le domaine Blomidon (10318, route 221, Habitant) se trouve de l'autre côté du bassin des Mines. Pour la première fois, le paysage est différent. On peut observer l'immensité du grand pré et les collines près de Wolfville. Les amateurs de mousseux seront heureux, car le domaine produit quatre vins effervescents. Le vignoble propose deux visites guidées par jour, la première à midi et la seconde à 14h. On se joint au groupe pour découvrir que le domaine possède les plus vieilles vignes de chardonnay de la région. Les fruits sont utilisés dans la cuvée «chardonnay unoaked» dont le style croquant rappelle les vins de Chablis.

15h: Randonnée au parc provincial de Blomidon (3138, route Pereau, Canning)

Le cap Blomidon est un joyau de la vallée d'Annapolis. Ses falaises hautes de 180 m se détachent du bassin des Mines. Le coup d'oeil est spectaculaire! C'est l'endroit idéal pour observer les plus grandes marées du monde, celles de la baie de Fundy. De plus, le parc propose plusieurs randonnées pédestres, dont la plus prisée, la Cape Split Trail, parcourt les falaises sur 16 km.

19h: Souper de homard

Le village de Halls Harbour se trouve sur la rive nord de la Nouvelle-Écosse. La route est longue et sinueuse pour s'y rendre, mais le dépaysement est total. On se retrouve dans un minuscule village de pêcheurs du 18e siècle, où la vie est encore rythmée par les marées. En fin de journée, les visiteurs sont nombreux à s'y rendre pour voir le soleil se coucher sur la baie de Fundy. L'endroit est aussi bien connu pour son restaurant de homard. Établi dans des vieux bâtiments de pêcheurs de 1820, le Halls Harbour Lobster Pound (1157, route West Halls Harbour, Hall's Harbor) est convivial et sans prétention. On choisit sa bête avant de la mettre nous-mêmes dans l'eau bouillante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer