Des vins à moins de 12$

La SAQ a été beaucoup critiquée au cours de la dernière année en raison de la... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jacques Benoit
La Presse

La SAQ a été beaucoup critiquée au cours de la dernière année en raison de la diminution constante, au répertoire général, du nombre de vins commercialisés à petit prix, notamment à moins de 12$.

Elle est en voie de corriger le tir.

Après en avoir ajouté une trentaine depuis le printemps 2014, elle compte en effet en introduire autant de plus «d'ici septembre», indique Benoît Beaudet, directeur, mise en marché (produits courants), de la SAQ.

L'objectif: les vins de ces prix comptant, en valeur, pour 18% des ventes, la société d'État veut que leur nombre représente le même pourcentage de l'offre.

Pour l'instant, précise Benoît Beaudet, il y en a 101, soit 13,5% des vins courants, c'est-à-dire vendus dans un grand nombre de succursales et qui sont au nombre de 748.

«Tout est dans la bouteille», dit-on fréquemment dans le milieu du vin.

En ce sens que c'est seulement à la dégustation malgré tout ce qu'on peut en dire au préalable, en bien ou en mal qu'on sait à quoi s'en tenir au sujet d'un vin donné. Bref, il faut goûter.

C'est... précisément ce qu'a pu faire la presse spécialisée tout récemment, à l'occasion d'une dégustation de 34 de ces vins, soit 24 rouges et 10 blancs, qu'a tenue la SAQ.

Deux faits marquants à retenir: d'abord (voir ci-contre), les blancs étaient nettement plus réussis que les rouges; ensuite, 22 de ces 34 vins renferment plus de 5 g de sucre résiduel par litre. Alors que la teneur en sucre résiduel ne doit pas dépasser 4 g/L pour qu'un vin soit jugé sec.

Autrement dit, le sucre... fait vendre!

Le record: le White Zinfandel Gallo, qui en contient 39 g/L, suivi du vin rouge Vive la Vie, avec 15 g/L. Faut-il le déplorer? Ce sont des vins d'entrée de gamme, plaidait il y a quelques jours un agent, «les nouveaux consommateurs commencent par ces vins, puis passent à autre chose».

Comme toujours en pareil cas, j'ai goûté tous ces vins à l'aveugle, mais sans tenter d'en évaluer le potentiel de garde, qui n'est donc pas indiqué.

***

Douro 2013 Vila Regia, 10,50$ (464388)

Vin rouge portugais, au bouquet de fruits rouges, légèrement épicé, de corps moyen, aux saveurs mûres, «mais sec», ai-je noté, tannique, assez ferme, et même un peu austère. Élevé en cuves inox, il donne l'impression d'être un peu boisé, ce qui n'est pas le cas. Le plus sec (2,2 g/L) des vins rouges goûtés ce jour-là. 40% Tinta Roriz, 30% Tinta Barroca, 15% Touriga Nacional et 15% Touriga Franca. Impeccable... à ce prix. 12,5% (1409 caisses).

14

Pinot Grigio Delle Venezie 2013 Cavit, 12,95$ (12382501)

Vin blanc de la Vénétie, de Pinot gris, peu coloré et d'une teinte légèrement verdâtre, son bouquet est net, mais peu aromatique, de sorte que je croyais déguster un vin de Trebbiano. Plutôt léger sur le plan gustatif, un peu acidulé (une caractéristique des vins de Pinot gris italiens, dit-on), ses saveurs, comme l'annonce le bouquet, ont toute la franchise souhaitable. Il est sec (3,9 g/L par litre). En solde à 11,45$ jusqu'à demain. 12% (786 caisses).

15

Terre Siciliane 2013 Pinot Grigio Montalto, 11,70$ (12477746)

Autre vin blanc de Pinot gris, de Sicile celui-là, son bouquet est un peu plus aromatique que celui du précédent, donnant presque à croire (erronément) qu'il est un peu boisé. Plutôt léger lui aussi, simple, facile, il renferme 4,8 g/L de sucre résiduel, ce que masque son acidité et qui n'est pas du tout dérangeant. 12% (627 caisses).

14,8

Vin de France 2013 S. de La Sablette, 11,45$ (12525234)

Vin blanc de Sauvignon blanc, au bouquet très typé de ce cépage, herbacé et expressif, intense, donc. Avec la bouche qui suit, tout aussi expressive que l'annonce le bouquet, goûteuse, avec une bonne dose d'acidité, et même acidulée, de sorte que ses 4,6 g/L de sucre passent... comme une lettre à la poste, sans qu'on les perçoive! 12% (546 caisses).

14

Veneto 2013 IGT Bottero, 11,50$ (430462)

Vin blanc de la Vénétie, un brin verdâtre, au bouquet délicat et qui, ai-je noté, fait penser à un vin de Sauvignon blanc au caractère variétal peu marqué. Léger, un peu acidulé lui aussi (ce n'est pas un défaut), son goût est net et il figurait, à mon sens, parmi les meilleurs vins blancs goûtés ce jour-là. «Peut-être un Vinho Verde?», ai-je finalement noté. 60% Chardonnay et 40% Garganega. À noter que ce vin est vendu en format d'un litre! Une aubaine. 11,5% (4282 caisses).

15

***

RECOMMANDATION DE LA SEMAINE: Cava Gran Cuveíe Brut Elyssia, 20,20$ (11912494)

Mousseux espagnol, de Catalogne (Nord-Est), d'une couleur dorée, son beau bouquet, expressif, mais difficile à décrire, de fruits à chair jaune (le coing, par exemple) est à peu près complètement exempt de cette nuance rappelant le jute si fréquente dans ces vins. Et due, autant que je sache, à l'utilisation, pour leur élaboration, du Maccabeu, connu sous le nom de Viura dans la Rioja. Vin aux saveurs relevées, équilibré, il a une bonne persistance et du caractère. Élaboré selon la méthode traditionnelle (ou champenoise), il est fait de 40% de Chardonnay, 30% de Maccabeu, 20% de Parellada et 10% de Pinot noir. Très bon mousseux. 12% (876 caisses).

16

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer