Des bouteilles à petit prix

En mars 2009, près de 1040 bouteilles à... (Photo Steve Deschênes, Archives Le Soleil)

Agrandir

En mars 2009, près de 1040 bouteilles à moins de 15 $ étaient disponibles. Aujourd'hui on en compte 590.

Photo Steve Deschênes, Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Karyne Duplessis Piché

La Gatinoise Karyne Duplessis Piché écrit sur le vin depuis 2007, notamment dans La Presse depuis 2011. Elle est aussi chroniqueuse pour le magazine et l'émission Ricardo. Karyne a fait partie des choix du magazine Cellier en 2012 pour représenter la nouvelle génération des femmes influentes dans le milieu du vin au Québec.

Le Droit

Le nombre de vins vendus à moins de 15$ a fondu au cours des dernières années à la Société des alcools du Québec (SAQ). Pour remédier à la situation, la société d'État commercialisera au cours des prochaines semaines six nouvelles bouteilles à petit prix.

Depuis un an, la SAQ essuie de nombreuses critiques en raison de la diminution des vins à moins de 15$ sur ses étalages. Selon les données compilées par le journaliste Marc André Gagnon de Vinquébec.com, près de 1040 bouteilles étaient disponibles dans cette catégorie en mars 2009.

Le site SAQ. com en affiche aujourd'hui 590.

«Quand les journalistes ont écrit cette histoire, la SAQ a paniqué, raconte un agent sous le couvert de l'anonymat. Elle a fait un appel d'offres pour combler le vide.»

La société d'État a en effet lancé un appel d'offres l'an dernier pour ajouter des vins à moins de 10,95$ sur ses tablettes. Son porte-parole Renaud Dugas a alors promis l'ajout de cinq à dix vins à «petits prix» en 2014.

«On respecte notre engagement puisqu'on ajoute cette année six nouveaux vins dans ces prix», soutient-il.

Deux nouveaux produits à 10,95$ sont déjà disponibles en succursales.

Il s'agit des vins californiens Red Revolution à base de cabernet sauvignon, de carignan et de syrah, ainsi que du White Revolution élaboré avec du colombard.

L'arrivée de ces deux vins n'est d'ailleurs pas passée inaperçue: près de 6000 bouteilles ont été vendues en seulement quatre jours.

«C'est un excellent départ pour des vins qui n'ont même pas encore été publicisés», dit leur agent Hugues Latulippe de Constellation Brands.

Deux rouges français, le Vive la Vie et Les Jardins de Meyrac, s'ajouteront à l'offre des produits à moins de 11$ en mars. Ils seront accompagnés des vins australiens, McGuigan Private Shiraz et le rosé Cliff 79.

Pour le journaliste Marc André Gagnon, cet ajout est de la poudre aux yeux pour les consommateurs.

«Ça prendrait beaucoup plus que six produits pour revenir à la quantité de vins disponibles à moins de 15$ en 2009», dit-il.

Renaud Dugas assure toutefois que le monopole d'État répond à la demande de ses clients.

«On sait qu'il y a une clientèle pour les produits d'entrée de gamme, dit-il. Alors, on vient d'en ajouter six. Ça répond à la demande.»

Avec l'introduction de ces deux nouvelles bouteilles cette semaine, le nombre de vins vendus à moins de 10,95$ est de 72. Selon la SAQ, il y en avait 129 en 2008.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer