• Le Droit > 
  • Le Mag > 
  • Bouffe 
  • > La Foire gourmande déménage dans les Collines-de-l'Outaouais 

La Foire gourmande déménage dans les Collines-de-l'Outaouais

La Fête gourmande de l'Outaouais, le nouveau happening de la... (Archives LeDroit)

Agrandir

La Fête gourmande de l'Outaouais, le nouveau happening de la TAO, aura lieu le 28 août sur le territoire de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, et non pas à Montebello.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le volet québécois de la Foire gourmande Outaouais-Est ontarien sera de retour cet été, après une pause d'une année. Le rendez-vous annuel des épicuriens et desproducteurs agricoles, organisé par la Table agroalimentaire de l'Outaouais (TAO), change toutefois de nom et ne sera plus présenté à Montebello.

La Fête gourmande de l'Outaouais, le nouveau happening de la TAO, aura lieu le 28 août sur le territoire de la MRC des Collines-de-l'Outaouais. L'emplacement officiel de l'activité sera annoncé d'ici quelques semaines lors d'une conférence de presse, a confirmé au Droit la coordonnatrice de l'événement, Geneviève Savard. 

En juillet 2015, la sixième édition de la Foire gourmande s'était déroulée uniquement du côté ontarien, à Rockland, dans le cadre du Festival de la rivière des Outaouais. Seul le Réseau agroalimentaire de l'Est ontarien avait participé à l'organisation de l'activité autrefois présentée à Lefaivre et Montebello.

La direction de la TAO avait justifié sa décision de mettre le volet québécois en veilleuse par la disparition de certains bailleurs de fonds et par un déficit de 5000$ engrangé lors de l'édition 2014, moins courue que les années précédentes.

Selon Mme Simard, l'année «sabbatique» a permis aux organisateurs de sonder les producteurs et de revoir l'organisation afin de revenir avec une vitrine revue et améliorée pour les produits régionaux. Le contexte économique est aussi plus stable cette année.

«La logistique était très compliquée pour relier deux événements par un traversier, et comme nos partenaires de l'Est ontarien ont déménagé à Rockland l'an passé, nous n'avions plus vraiment de site où on pouvait se positionner. En plus, beaucoup de producteurs nous demandaient d'aller vers un endroit plus central en Outaouais», explique la coordonnatrice, à propos du changement de lieu.

Site différent, même objectif

De 35 à 40 producteurs seront attendus sur le nouveau site. La nature même de l'événement demeure pour sa part inchangée. Une fois de plus, dégustation de produits du terroir, kiosques de ventes et activités éducatives diverses sur le monde de l'agriculture auront lieu. 

«La mission demeure la même, c'est à dire qu'on veut mettre le citadin en contact avec le producteur agricole», affirme Mme Savard.

Les organisateurs de la Fête gourmande de l'Outaouais croient que le rapprochement géographique de l'événement vers le centre urbain de Gatineau permettra d'aller chercher une nouvelle clientèle et de diversifier les producteurs exposants. On espère attirer entre 5000 et 10 000 visiteurs au cours de la journée.

Par ailleurs, même si la Fête gourmande de l'Outaouais ne se déroulera pas en même temps que la Foire gourmande de l'Est ontarien, prévue le 3 juillet au parc du Moulin, à Rockland, les producteurs de l'autre côté de la rivière seront invités à prendre part au rassemblement organisé par la TAO.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer