L'app UberEATS débarque à Ottawa

Uber dit «bon appétit» à ses utilisateurs de la capitale fédérale depuis... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Uber dit «bon appétit» à ses utilisateurs de la capitale fédérale depuis mercredi. En plus de les emmener du point A au point B, voilà que l'entreprise de covoiturage commercial propose à ses clients d'assouvir leurs plus grandes fringales.

Après Toronto, Ottawa devient la seconde ville du pays où il est possible de commander, via l'application UberEATS, un repas issu du menu d'une cinquantaine des meilleurs restaurants d'ici. Une fois commandée par le client, la nourriture est ensuite livrée par un chauffeur Uber.

Qu'ils aient simplement un petit creux ou qu'ils souhaitent manger un repas complet, les clients peuvent déguster des mets offerts par les restaurants Art-Is-In, Dat Sun, El Camino, Fauna et Golden Palace.

Pour célébrer le lancement du service, Uber ne facturera pas de frais de livraison à ses clients pour une durée limitée.

À la mi-avril, après de longues délibérations et malgré la grogne des chauffeurs de taxi, le conseil municipal d'Ottawa a donné son feu vert à la légalisation du service de covoiturage commercial Uber. La nouvelle réglementation entrera en vigueur le 30 septembre. D'ici là, la compagnie entend poursuivre ses activités normalement, bien qu'elle s'expose à des amendes, avait alors indiqué le maire Jim Watson. 

Ottawa est la quatrième ville du globe où l'application UberEATS est fonctionnelle. En l'espace d'un an, un million de livraisons ont été effectuées dans la Ville Reine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer