Le restaurant Gy fermera fin février

Le chef Gyno Lefrançois avoue que le manque... (Archives LeDroit)

Agrandir

Le chef Gyno Lefrançois avoue que le manque de main-d'oeuvre et la hausse du prix du boeuf ont pesé lourd dans la balance.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le chef Gyno Lefrançois lance la serviette: le restaurant Gy de Gatineau fermera ses portes bientôt.

«Après plus de six années de travail à 90 heures par semaine, je crois que nous avons relevé le défi, a-t-il confié. Notre bail sur la rue Saint-Jacques vient à échéance et nous avons avisé que nous ne renouvellerons pas.»

Le chef Lefrançois et sa conjointe et copropriétaire Nathalie Chamberland ont trouvé l'année 2015 «difficile».

«L'augmentation du prix du boeuf nous a fait mal, surtout que nous misions beaucoup sur les plats de tartare. Et puis, la main-d'oeuvre est rare, il y a moins de passionnés qu'avant.»

Il a avoué qu'il négociait avec de nouveaux investisseurs qui pourraient reprendre l'établissement à deux pas de la rue Eddy. Selon la tournure de ces négociations, la date de fermeture du Gy pourrait changer.

Le dernier service est prévu le samedi 27 février, a-t-il laissé savoir sur sa page Facebook.

Le local du Gy a auparavant abrité le Bistro Saint-Jacques, puis le Safran Bistro, et l'italien Ulivo, bien avant.

Gyno Lefrançois avait ouvert Gy sur la rue Laval à l'été 2009, reprenant le restaurant breton L'Argoät. Aujourd'hui, les Vilains garçons l'habitent.

Lefrançois, un Gaspésien d'origine, ne quitte pas le métier pour autant.

Il est impliqué dans la chaîne de sandwicheries Marius, qui ouvrira un quatrième comptoir en 2016. Dans la maison familiale, dans le hameau d'Alcove, au nord de Gatineau, le couple Lefrançois-Chamberland entend lancer une table champêtre de 10 places.

Chaise musicale

Par ailleurs, le chef Warren Sutherland, autrefois de Sweetgrass et toujours propriétaire de SmoQue Shack et Slice & Co., ouvrira cet été un restaurant éponyme sur la rue Beechwood, dans l'édifice Kavanaugh... Pas loin, El Meson était devenu méconnaissable sans Jose Alves. Le nouveau propriétaire André Cloutier l'a relancé sous le vocable Clarkstown Kitchen & Pub. Juste un peu plus à l'ouest, toujours à Vanier, il a ouvert aussi Beechwood Gastropub.

Le chef Matthew Carmichael, qui a du succès avec son El Camino, rue Elgin, a récemment ouvert DatSun, quelques portes plus loin... Après un bref passage chez Share FreeHouse, le chef Danny Mongeon rehausse l'offre culinaire du pub The Brig, sur la rue York. À déguster... La nouvelle place pour savourer des tacos: sur le chemin Montréal, près du chemin Blair, Taqueira Kukulkan... Vous aimez l'épicé, la cuisine sichuanaise? Spicy Legend est pour vous: une nouvelle adresse au 709, rue Somerset Ouest, dans le Quartier chinois. Chaleur garantie...

Parmi les autres ouvertures notables en 2015, notons Carben Food+Drink qui a ouvert là où était Burnt Butter, dans le quartier Hintonburg.

À Chelsea, Jonathan Harris et Suyeon Myeong, autrefois de Brut Cantina Sociale, à Gatineau, célébreront bientôt le premier anniversaire de leur établissement Tante Carole, l'ancien Café Soup'herbe...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer