Bière d'exception, bouffe passable au Big Rig

Le Big Rig, dans l'ouest d'Ottawa... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Le Big Rig, dans l'ouest d'Ottawa

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les microbrasseries naissent à un rythme incroyable depuis quatre ans à Ottawa mais après la pionnière Beau's, c'est Big Rig qui a fait la plus parler d'elle.

En raison d'un vieux truc: en incluant dans son équipe une vedette, un joueur de hockey. Chris Phillips, vétéran défenseur des Sénateurs d'Ottawa, fait partie du groupe des cinq copropriétaires et depuis que ça s'est su, en juin 2012, Big Rig attire l'attention comme pas une microbrasserie en ville.

Pourquoi «Big Rig»? Parce que c'est le surnom de Phillips, un Albertain originaire de Fort McMurray, royaume des plateformes de forage de l'industrie du pétrole des sables bitumineux. Cela a l'avantage d'être simple, facile et court. Un très beau nom, finalement.

Mais les partenaires racontent que c'est plutôt l'arrivée de Lon Ladell qui a été la plus marquante. S'ils avaient un atout marketing en Phillips, Ladell, un brasseur comptant plus de 25 ans d'expérience, s'est avéré la cheville ouvrière de la nouvelle entreprise. Ce sont ses recettes de bières qui ont procuré à Big Rig ses plus belles accolades jusqu'ici.

Près du Ikea

Big Rig est installé dans un mini-centre d'achats tout près du magasin Ikea, à deux pas de la sortie Pinecrest de l'autoroute Queensway (un second établissement doit ouvrir ses portes sous peu dans l'est d'Ottawa). La salle à manger compte 300 places en tout genre: des banquettes, des tables hautes, un bar,etc. Certaines tables ont même un distributeur de bière en fût exclusif aux convives qui l'entourent; plus on consomme, plus on paie. Pas besoin de solliciter l'aide d'un serveur.

Évidemment, puisqu'il s'agit d'un bar sportif, toutes les tables offrent une vue impayable sur des dizaines d'écrans de télévision qui présentent le match du jour.

Le menu tente de satisfaire presque tous les goûts et le menu est donc vaste. On joue dû côté des pubs: «fish & chips», hambourgeois (et autres sandwiches), ailes de poulet,etc. Mais beaucoup plus encore: des pizzas «style Montréal» (croûte épaisse, pepperoni sous le fromage), des steaks, et toute une variété de plats comme le pad thaï, le poulet au beurre indien, des pâtes à l'italienne, le smoked meat hébraïque, des tacos mexicains,etc.

Tenter de tout faire

C'est un peu une loi de la nature. On peut être bon dans certaines choses, mais pas dans tout. Tout restaurant qui veut faire autant de choses aboutit à faire plusieurs choses passables, mais pas mieux. C'est ce qui arrive avec Big Rig. Pas mal tout est passable, mais ce n'est pas vraiment intéressant. Et c'est cher. Deux à trois dollars de trop chaque assiette. Sur l'addition, ça finit par paraître.

Finalement, on y va pour l'ambiance, pour voir le match entre amis, pour déguster une bière d'exception, et pour manger... convenablement, sans plus.

La cuisine a recours à des préparations surgelées, comme les frites et les grosses rondelles d'oignon. D'autres ne sont peut-être pas surgelées mais sont à oublier, comme les «ailes de poulet désossées» (12,49$), qui sont plutôt de maigrichonnes pépites de poulet pané. Une vingtaine de petites bouchées, pas plus. Le club «signature Big Rig» (16,99$) n'est rien d'autre qu'un gros sandwich mal garni. La panure du «fish & chips» (17,99$) est trop épaisse et a absorbé un peu de l'huile à friture qui n'était pas assez chaude pour saisir l'enrobage de l'aiglefin. Le macaroni au fromage (19,99$) ne vaut pas son prix, même en ajoutant de l'huile de truffe que l'on ne perçoit pas. Il vaudrait mieux laisser le poulet au beurre (19,99$) aux restaurants indiens qui savent, eux, faire cette sauce savoureuse. Le chutney à la mangue, en accompagnement, n'a pas sa place.

Le menu et le site Internet ne sont qu'en anglais, le service est sympathique malgré tout. Avec des touches de français si vous êtes chanceux.

Les amateurs de bière seront satisfaits. Encore plus s'ils aiment le sport, ou ont un faible pour Chris Phillips. Les autres s'ennuieront pas mal.

Pour deux personnes, calculez entre 55 et 65$, plus taxes, boissons et service.

Où? Big Rig, 2750A, rue Iris, Ottawa, ON.

Renseignements? 613-688-3336 ou www.bigrigbrew.com

Cote Jury: 13,5/20

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer