Ottawa, classique et maintenant

Des gens portent des masques de Shakespeare à... (Joe Giden, Archives AFP)

Agrandir

Des gens portent des masques de Shakespeare à l'occasion de l'anniversaire de la mort du grand dramaturge.

Joe Giden, Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De Shakespeare à Constantinople, le musique dite classique se met elle aussi en mode festivals, dans la capitale fédérale, en conviant le public à de joyeux mélanges des genres... incluant aussi les incontournables Bach et Chopin, ainsi que les cordes sensibles des Violons du Roy et celles de la soprano Marie-Josée Lord. Survol.

Musique et autres mondes (du 4 au 17 juillet)

L'immense acteur canadien Christopher Plummer, 86 ans, livrera... (Courtoisie) - image 3.0

Agrandir

L'immense acteur canadien Christopher Plummer, 86 ans, livrera une lecture shakespearienne au public ottavien.

Courtoisie

Coup d'éclat, coup de théâtre. Musique et autres mondes rembobine le temps de 400 ans pour souligner, à sa façon, la disparition de William Shakespeare.

C'est l'événement théâtral de l'été: le festival convie l'immense acteur canadien Christopher Plummer, 86 ans, oscarisé en 2012 pour son rôle dans Beginners de Mike Mills, à une lecture shakespearienne. L'ancien membre de la Royal Shakespeare Company partagera des extraits de Hamlet, Henri V, Roméo et Juliette, La Tempête ou encore Le Songe d'une nuit d'été, accompagné sur scène des musiciens du festival. L'événement est programmé en présentation spéciale les 8 et 9 juillet en l'église unie Dominion-Chalmers. 

Avec pour thème «... bien plus que de la musique classique!», Musique et autres mondes s'ouvre, cette année encore, au cirque avec la venue de la Hebei Acrobatic Troupe (Chine).

Du reste, l'ensemble de la programmation demeure plutôt classique avec des artistes déjà présentés à Ottawa et d'autres à découvrir: Les Violons du Roy à la Basilique-Cathédrale Notre-Dame le 9 juillet, Le trio de Vienne (7, 8 et 9 juillet), les 15 musiciens à cordes de I Musici et le pianiste Charles Richard-Hamelin (12 juillet), un autre jeune pianiste virtuose, Jan Lisiecki (15 juillet), le compositeur et pianiste Ola Gjeilo accompagné de plus de 150 musiciens et choristes de la région (15 juillet), l'organiste allemand Felix Hell dans un programme incluant Bach, Liszt et Mendelssohn (16 juillet), tandis que Stéphane Tétreault fera sonner son Stradivarius avec l'Orchestre de la francophonie (16 juillet).

www.musicandbeyond.ca

Festival de musique de chambre d'Ottawa (du 21 juillet au 3 août)

C'est la très expressive soprano Marie-Josée Lord qui... (Courtoisie) - image 5.0

Agrandir

C'est la très expressive soprano Marie-Josée Lord qui assurera l'ouverture du festival le 21 juillet.

Courtoisie

Le Chamberfest, lui aussi, lance une programmation plutôt théâtrale: on y verra Constantinople de Christos Hatzis spectacle pluridisciplinaire retraçant divisions politiques et conflits religieux, mis en musique par le Trio Gryphon, Patricia O'Callaghan, et Maryem Tollar (2 août). C'est la très expressive soprano Marie-Josée Lord qui assurera l'ouverture du festival le 21 juillet avec un tour de chant inspiré de figures lyriques emblématiques - Diane Dufresne, Maria Callas, Alys Robi, Nana Mouskouri. 

Encore plus haut, au sommet des Andes, se tient Te amo, Argentina, une exploration en musique et en danse de la force théâtrale et expressive du tango avec le violoncelliste lauréat d'un Grammy, Antonio Lysy, et les étoiles du tango Miriam Larici et Leonoardo Barrionuevo (24 juillet). Vertige musical garanti.  

Côté jeux d'ensembles, le Trio Gryphon célèbre le 125e anniversaire de l'établissement des Ukrainiens au Canada en compagnie d'Antonin Dvorák et du compositeur Valentin Silvestrov entre autres (22 juillet). L'Orchestre baroque Arion et un ensemble vocal de huit solistes interpréteront l'illustre Messe en si mineur de Bach (3 août), tandis que la soirée «violoncellébration» reprendra le 26 juillet des compositions pour violoncelle à large spectre (de Mozart à Duke Ellington). Sans oublier l'indétrônable Chopin, proposé par la grande pianiste, Janina Fialkowksa (29 juillet).

www.chamberfest.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer