• Le Droit > 
  • Le Mag 
  • > Jazz (f)estival dans la capitale fédérale 

Jazz (f)estival dans la capitale fédérale

Sarah McLachlan sera de passage au prochain Festival... (Courtoisie)

Agrandir

Sarah McLachlan sera de passage au prochain Festival de jazz d'Ottawa.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La chute du dollar canadien n'aura pas la peau du Festival de jazz d'Ottawa, promettait son directeur, le saxophoniste Petr Cancura. Les vedettes y sont toujours abonnées cette année, parmi lesquelles le fidèle Wynton Marsalis, Sarah McLachlan, Buffy Sainte-Marie et Brian Wilson des Beach Boys. L'excellence de la programmation en jazz nous donne une autre bonne raison d'y aller. En avant la musique!

Curieusement, le festival débutera le 22 juin par un unique concert présenté dans un nouvel espace: le Théâtre du Centre national des arts. Pro du saxo, Petr Cancura convie un prodige de l'instrument pour ouvrir le bal, Kamasi Washington, jazzman groove déjà sollicité par Snoop Dogg, Kendrick Lamar, Lauryn Hill. 

Autres saxophonistes présents: Colin Stetson (27 juin), le russe Igor Butman accompagné du Moscow Jazz Orchestra (30 juin) et Joe Lovano en quartet (25 juin), ainsi que le multi-instrumentiste à vent Colin Stetson (27 juin) entre autres.

Les nostalgiques se réjouiront de l'interprétation des musiques de Michael Jackson par le SFJAZZ Collective, le 24 juin, et applaudiront la venue de Brian Wilson des Beach Boys. Un demi-siècle, déjà, depuis la sortie du disque Pet Sounds qui sera interprété dans son intégralité avec Al Jardine et Blondie Chaplin (3 juillet). 

La scène principale du parc de la Confédération accueillera plusieurs interprètes/compositeurs: de Vancouver, la chanteuse et musicienne Sarah McLachlan (25 juin), de New York, Sharon Jones, figure emblématique de la soul traditionnelle (26 juin), de Saskatchewan, l'auteure-compositrice crie Buffy Sainte Marie, qui coiffa au poteau Drake dans la course au prix Polaris en 2015 (28 juin). Également présent en tête d'affiche, le rappeur et musicien américain Michael Franti (2 juillet). 

Toujours sur la grande scène, les instrumentistes se relaieront au micro: la légende blues Elvin Bishop et le roi de d'harmonica Charlie Musselwhite (23 juin), l'excellent Trombone Shorty, vu au Bluesfest en 2014 (27 juin), sans oublier le trompettiste vedette Wynton Marsalis entouré du Jazz at Lincoln Center Orchestra (29 juin).

Parmi les concerts programmés au CNA, on réécoutera avec plaisir la douce voix de Stacey Kent (2 juillet) et le folk puissant des Barr Brothers (24 juin). 

Les travaux de rénovation du CNA relocalisent les concerts avant-gardistes habituellement programmés à la Quatrième salle dans un nouvel espace intitulé «arrière scène», campé dans les actuels studios de répétition de l'édifice. 

Plusieurs concerts piquent notre curiosité: le Banda de Los Muertos, une fanfare mexicaine venue de Brooklyn (25 juin), le duo-choc des Donkey Monkey avec sa pianiste diplômée du Conservatoire de Paris et sa batteuse issue de la scène rock japonaise (28 juin), et pour un voyage en Louisiane, le pianiste Jon Clearly, homme de confiance de la légende Dr John (28 juin).

Départ imminent pour l'aventure jazz!

Pour y aller

Quand? Du 22 juin au 3 juillet

Où? Au parc de la Confédération et de nombreux autres lieux

Renseignements: www.ottawajazzfestival.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer