Un Bluesfest chaud bouillant à Ottawa

Les Red Hot Chili Peppers lors du spectacle... (Timothy A. Clark, Archives AFP)

Agrandir

Les Red Hot Chili Peppers lors du spectacle de la mi-temps du Super Bowl, en 2014. Le groupe montera sur la scène du Bluesfest le 15 juillet.

Timothy A. Clark, Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cette année, la programmation est une anomalie dans le paysage du Bluesfest: pas de Blue Rodeo au micro. Non, cet été, ce sont les superstars Red Hot Chili Peppers, en tournée canadienne après le lancement de Gateway en juin, qui joueront au festival le 15 juillet.

Parmi les autres têtes d'affiche: la vedette country Brad Paisley (13 juillet), les pionniers de la musique synthé-pop britannique Duran Duran (16 juillet), le trio de wild folk The Lumineers (9 juillet). Le plus grand festival d'été d'Ottawa déboulera du 7 au 17 juillet aux Plaines LeBreton et au Musée canadien de la guerre, avec une pause régénératrice les 11 et 12 juillet.     

Les quatre scènes vont vibrer au son du rock et de la pop, du blues évidemment, et beaucoup du rap et de l'électro. Mais ce festival ne sombre pas pour autant dans le jeunisme effréné. On n'oublie pas ces quelques vétérans toujours vénérées du rock classique: John Fogerty de Creedence Clearwater Revival (10 juillet), Bryan Ferry de Roxy Music (17 juillet), The Monkees dans une tournée-anniversaire pour leurs 50 ans, Noel Gallagher d'Oasis, de retour sur scène et en première au Bluesfest (8 juillet).    

Cette 22e édition prend des paris et mise aussi sur la curiosité du public. Les jeunes (et jolies) artistes ont le vent en poupe: l'époustouflante bassiste Tal Wilkenfeld (8 juillet), le trio féminin des douces voix de Bahari (10 juillet), la violoniste de dub-step Lindsey Stirling, qui accompagnait Céline Dion lors de sa relecture de The Show Must Go On au récent gala des Bilboard Awards (14 juillet), sans oublier la jeune sensation canadienne Alessia Cara (13 juillet). 

Les francophones se fraient un chemin non négligeable parmi les artistes invités. Il y a aura notamment Coeur de Pirate (8 juillet), DJ Champion (au Casino du Lac Leamy le 14 juillet), Pandaléon (8 juillet) et Noushka repérée au concours de La Relève Culturelle de Gatineau (16 juillet).

Rap et hiphop auront leurs représentants avec Nelly et Future (16 juillet), Schoolboy Q (7 juillet), Freddie Gibbs (14 juillet) et Earl Sweatshirt (9 juillet). Les amateurs de musique électronique se donneront rendez-vous à la scène Monster Energy, aux concerts de Cashmere Cat, Madeon et Zed's Dead à la tombée de la nuit. 

Non, le blues au Bluesfest n'est pas mort.

Les samedis lui sont consacrés à la salle Barney Danson, avec les soirées All-Star Blues Revue animées par le groupe de blues ottavien, MonkeyJunk. Également à l'affiche blues: l'excellent Paul Deslauriers Band, David Gogo, Jack de Keyzer et Paul James. 

Les artistes canadiens ont particulièrement été courtisés cette année avec la chute du huard. On verra notamment notre chouchou Half Moon Run, City and Colour, les Montréalais de Wolf Parade, Yukon Blonde et Holy Fuck.

Quelle programmation!

Pour y aller

Quand? Du 7 au 17 juillet

Où? Sur les plaines LeBreton, à un jet de pierre du centre-ville d'Ottawa

Renseignements: www.ottawabluesfest.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer