Arrestations dans une série de vols et d'enlèvements à Ottawa

Un ou des suspects sont toujours recherchés dans... (Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit)

Agrandir

Un ou des suspects sont toujours recherchés dans cette affaire.

Simon Séguin-Bertrand, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quatre jeunes hommes d'Ottawa ont été inculpés après une série d'incidents où des citoyens ont été enlevés, agressés et volés, en plus de forcer l'un deux à braquer un dépanneur.

Trois des quatre accusés dans cette affaire sont d'âge mineur. Leur identité n'a pas été révélé. sont âgés de 18, 16 et 14 ans. L'autre accusé est Mohamad Othman.

Ce dernier a été arrêté le 10 août dernier lorsque les policiers ont localisé le véhicule qui aurait servi à commettre les crimes qui lui sont reprochés. Il demeure détenu et devra notamment se défendre des accusations d'enlèvement et de séquestration, ainsi qu'à quatre chefs de vol qualifié.

Deux jours plus tôt, un adolescent de 16 ans a été arrêté en lien avec ces mêmes crimes. Il fait face à des accusations semblables auxquelles s'ajoutent des chefs de voies de fait graves et de non-respect d'un engagement.

Les deux autres jeunes hommes arrêtés, âgés de 14 et 16 ans, se sont livrés au poste de police du 474, rue Elgin, lundi, en lien avec le premier des trois incidents.

Modus operandi clair

Les trois incidents décrits par le SPO se ressemblent quelque peu. Dans les trois cas, un homme a été forcé d'embarquer dans une voiture où il a été agressé - parfois à l'aide d'une arme blanche -, détroussé de son portefeuille et de son téléphone portable, avant d'être abandonné au bord d'une route, un peu plus tard.

Ces événements se sont produits le 22 juillet, ainsi que les 3 et 7 août.

Dans le second incident, la victime a été accostée alors qu'il quittait son lieu de travail et a été forcé de menacer le commis d'un dépanneur avec un couteau. Après avoir dérobé de l'argent comptant et des cigarettes, il est retourné dans la voiture où l'attendaient ses présumés ravisseurs. Il s'est plus tard livré aux policiers qui l'ont interrogé sans l'accuser. L'enquête qui se poursuit confirmera s'il est innocent dans ce braquage.

Le soir du 7 août, un homme a reçu un coup de couteau à la jambe après avoir été agressé et étranglé, en plus de s'être fait voler son téléphone. Il avait rencontré trois suspects à côté d'un terrain de baseball sur la promenade Lorry-Greenberg et a été abandonné à l'intersection de la rue Bank et de l'avenue Queensdale. Il avait dû se rendre à l'hôpital pour soigner ses blessures.

Autre suspect à identifier

Le Service de police d'Ottawa (SPO) indique par ailleurs qu'un cinquième individu est recherché dans cette affaire. Les adolescents de 14 et 16 ans qui se sont rendus lundi n'étaient pas impliqués dans les incidents des 3 et 7 août alors que les victimes rapportent que trois personnes les attendaient dans le véhicule.

Les policiers précisent cependant qu'il pourrait s'agir de deux personnes différentes pour ces deux événements.

D'autres personnes pourraient également avoir été victimes de ces individus. Les enquêteurs ont saisi des téléphones mobiles qui n'ont pas été réclamés par leur propriétaire.

Le véhicule des suspects est une Honda Accord 4 de couleur argent. 

Le SPO invite les autres victimes potentielles - particulièrement si l'incident implique un véhicule qui correspond à cette description -, ainsi que toute personne détenant de l'information sur cette affaire, à contacter son Unité des vols au 613-236-1222, poste 5116.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer