Un client passe un mauvais quart d'heure

Un client qui croyait passer du bon temps avec une escorte d'Ottawa a plutôt... (Courtoisie, Service de police d'Ottawa)

Agrandir

Courtoisie, Service de police d'Ottawa

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un client qui croyait passer du bon temps avec une escorte d'Ottawa a plutôt passé un mauvais quart d'heure, au début du mois de juillet.

La mésaventure s'est retrouvée dans les dossiers de la police d'Ottawa, qui a ouvert une enquête pour détroussement.

Le 4 juillet, un homme qui avait retenu les services d'une femme, sur un site de petites annonces pour escortes, s'est rendu au lieu convenu dans le pâté de maisons des 2600, avenue Draper. Il a payé l'escorte d'avance, puis quelques minutes plus tard, la femme a prétexté qu'elle n'avait pas été payée et a appelé « un associé », qui est venu les rejoindre.

Le client a été agressé et s'est fait voler son cellulaire et d'autres biens.

Les deux suspects ont pris la fuite à bord d'une voiture ressemblant à une Hyundai Elantra de couleur sombre. 

À la recherche d'Anastasia

La femme mesure 5 pieds et 7 pouces, est mince, et a les cheveux blond et bleu. Elle s'exprimait en anglais, sans accent. Son nom d'escorte, comme l'indiquait l'annonce en ligne, était Anastasia.

Son complice, d'origine moyen-orientale, mesure 5 pieds et 9 pouces. Il est mince, et porte les cheveux noirs courts. Il était mal rasé, le jour du crime.

Toute information permettant d'identifier les suspects peut être transmise au sergent-détective Michael Haarbosh, de la police d'Ottawa, au 613-236-1222, poste 5445.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer