Branle-bas dans un quartier tranquille d'Ottawa

La rue Desrosiers a été la scène d'un... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

La rue Desrosiers a été la scène d'un important déploiement policier, mardi matin.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré un important déploiement autour d'une résidence de la rue Desrosiers mardi matin, le Service de police d'Ottawa n'a pu mettre la main sur le suspect qui a blessé une personne.

«Lorsque l'incident s'est produit, les preuves nous ont menés vers cette résidence», explique le porte-parole du corps policier, Charles Benoit.

Un important périmètre de sécurité a été érigé autour de l'adresse ciblée, un état de siège qui aura duré plus de quatre heures. Après être pénétrés dans le bâtiment du secteur Vanier, les policiers ont vite constaté que l'individu recherché ne s'y trouvait pas.

L'appel initial faisait état de blessures avec lacérations sur une personne. Cette personne a été conduite à l'hôpital pour recevoir les soins nécessaires. Sa vie n'est pas en danger. Selon le constable Benoit, les blessures n'ont pas été infligées à l'aide d'une arme blanche. L'enquête déterminera s'il s'agissait de coups de poing ou de pieds, ou encore à l'aide d'objets comme une bâton de baseball.

L'enquête se poursuit pour retrouver le suspect dans cette affaire. Contrairement à des informations qui ont circulé plus tôt mardi, le Service de police d'Ottawa maintient qu'il n'y a qu'un seul blessé, et non cinq.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer