Double meurtre à Ottawa: le frère des victimes inculpé

Le suspect a été interpellé à proximité de... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Le suspect a été interpellé à proximité de la scène de crime.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Musab A-Noor, 29 ans, a été accusé dimanche de meurtre prémédité et de meurtre non prémédité à la suite de la mort violente de deux de ses soeurs, vendredi soir, dans le sud d'Ottawa.

Les corps de Nasiba A-Noor, 29 ans, et d'Asma A-Noor, 32 ans, ont été découverts vers 21 h vendredi soir dans une résidence d'un pâté de maisons situé près du 3200, McCarthy, non loin de la promenade Paul Anka. 

Les femmes ont été poignardées à mort, a confirmé le Service de police d'Ottawa (SPO).

Musab A-Noor avait été arrêté non loin de la scène de crime, un peu plus de deux heures plus tard, soit vers 23 h 15, puis transporté à l'hôpital. Il avait été aperçu par des témoins, debout, immobile, à un passage à niveau, sur le chemin McCarthy. C'est à cet endroit que les policiers l'ont cueilli. 

Le réseau CTV a rapporté que la cour a demandé, dimanche, que le suspect subisse une évaluation psychiatrique.

L'enquête policière se poursuit afin de connaître les motifs des agressions mortelles. 

« Quelle tragédie. Je connais les deux soeurs. Elles étaient des personnes très gentilles, agréables et extraordinaires », a commenté Moe Peace, sur Facebook.

Funérailles

Les funérailles de deux canado-somaliennes ont été célébrées dimanche dans une mosquée de l'ouest de la ville.

« J'ai assisté aux funérailles de Nasiba et Asma, aujourd'hui. Seules deux personnes aussi exceptionnelles auraient pu attirer autant de monde », a indiqué sur Twitter Aisha Sherazi.

Nasiba A- Noor enseignait le Coran.

Il s'agissait des 23e et 24e meurtres à survenir sur le territoire de la police d'Ottawa en 2016. Cela égale le record des 35 dernières années alors que 24 assassinats avaient été commis en 1995.

À titre comparatif, il y a eu sept homicides à Ottawa l'an dernier.

Cinq meurtres ont été commis dans la capitale fédérale dans le seul mois de décembre, auquel il reste encore deux semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer