16e meurtre de l'année à Ottawa

L'unité des crimes majeurs du Service de police... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

L'unité des crimes majeurs du Service de police d'Ottawa est déjà sur les traces du meurtrier de Joshua Brière.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La police d'Ottawa a un suspect en tête relativement au 16e meurtre à avoir été commis sur le territoire de la ville en 2016.

Joshua Brière, 26 ans, d'Ottawa, a été poignardé à plusieurs reprises peu avant 3 h, samedi, à un triplex de la rue Clyde, non loin du chemin Baseline, dans l'ouest d'Ottawa.

Selon les ambulanciers d'Ottawa, la victime a été atteinte au torse. L'homme a été transporté au centre de traumatologie d'Ottawa, où il a succombé à ses blessures.

L'unité des crimes majeurs du Service de police d'Ottawa mène l'enquête dans ce dossier. Brière était ciblé par son ou ses assaillants, selon la police, qui dit avoir une bonne idée du présumé auteur de l'agression. Le meurtre ne serait pas lié aux gangs de rue. 

Brière était connu de la police d'Ottawa. 

L'agression est survenue dans un quartier résidentiel qualifié de paisible par deux résidents rencontrés près des lieux.

Sept homicides ont été commis à Ottawa l'année dernière.

La police a une bonne idée du présumé auteur de l'assassinat. Aucune accusation dans ce dossier n'avait été déposée, dimanche.

Un policier d'Ottawa accusé de conduite déshonorante

Deux accusations de conduite déshonorante seront formellement déposées devant un tribunal, le 1er novembre, contre le sergent Chris Hrnchiar à la suite de propos à caractère raciste qu'il est soupçonné d'avoir formulé en ligne après le décès de l'artiste inuite Annie Pootoogook. Les accusations, déposées en vertu de la Loi sur les services policiers, résultent d'une enquête interne de la police. Les propos, que le quotidien Ottawa Citizen a pu récupérer avant qu'ils ne soient retirés, indiquaient notamment que « la plupart des autochtones sont satisfaits d'abuser de l'alcool et de drogues, et ne se soucient pas de vivre en situation de pauvreté ». Le corps de Mme Pootoogook avait été découvert dans la rivière Rideau, le 19 septembre dernier.

Les pompiers à la rescousse d'un kayakiste

Les pompiers d'Ottawa sont venus à la rescousse d'un kayakiste dont l'embarcation a chaviré dans la rivière des Outaouais, dimanche. L'incident est survenu à la hauteur de la plage Westboro. Les pompiers ont reçu un appel d'urgence concernant un kayak qui s'est renversé, et son occupant qui était dans l'eau. Le kayakiste portait une veste de flottaison, mais il semblait éprouver des difficultés alors qu'il se trouvait à entre 100 et 200 verges de la rive, selon le témoin qui a alerté les pompiers. Les pompiers ont constaté à leur arrivée sur les lieux que le kayakiste tentait de nager vers la rive. Ils ont mis leur bateau à l'eau et ont été en mesure de secourir la personne et de la ramener sur la terre ferme. Personne n'a été blessé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer