Fin de semaine occupée pour les pompiers d'Ottawa

Dans la nuit de samedi à dimanche, un... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Dans la nuit de samedi à dimanche, un autre brasier a touché une maison en rangée au 377 Brittany, dans le quartier Vanier. L'enquête a été transférée à la Police d'Ottawa.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les flammes ont causé 6,7 millions $ de dégâts dans un entrepôt du distributeur alimentaire Metro, dimanche en avant-midi, dans l'est d'Ottawa.  L'incendie a été déclaré à 10 h 46 au 1184 de la route Innes. Une seconde alarme a été déclenchée à 10 h 54, puis la situation est revenue sous contrôle à 11 h 30. Aucune personne n'a été blessée.

Hormis cet incident, la fin de semaine a été particulièrement chargée pour les pompiers d'Ottawa et de Gatineau. Pas moins de sept incendies ont été déclarés à plusieurs endroits sur le territoire de la capitale. Du côté de Gatineau, deux adultes ont été relocalisés par la Croix-Rouge après qu'un feu de cuisine les ait évacués de leur duplex, samedi soir. Les pompiers sont intervenus à 18 h 5 au duplex situé au 3, rue Lessard, dans le secteur Hull. Les flammes ont rapidement été maîtrisées et la situation a été sous contrôle dès 19 h. La valeur totale des dommages est estimée à 25 000 $. 

En soirée, à Ottawa, des voisins ont contacté le service des incendies pour rapporter de la fumée qui émanait de la maison située au 8, Largo Crescent, à l'ouest d'Ottawa. Un voisin était entré de force dans la demeure pour en avertir les occupants, mais personne ne se trouvait à la maison. L'incendie a été déclaré à 21 h 42. Quatre adultes et deux enfants ont été relocalisés. Le feu a principalement abîmé la cuisine, mais la chaleur, la fumée et l'eau ont causé des dégradations importantes au reste de la résidence unifamiliale. La somme des dommages est estimée à 300 000 $.

Dimanche, les pompiers d'Ottawa ont eu peu de répit après avoir éteint le brasier dans l'entrepôt de Metro. Un deuxième incendie est survenu peu avant midi, dans une maison en rangée de deux étages située au 16-902 Moorvale, dans le quartier Castle Heights. Il a fallu près d'une quinzaine de minutes pour que les pompiers maîtrisent les flammes, à 12 h 10. L'incendie n'a pas atteint les résidences voisines. Il s'agissait d'un feu de cuisine causé par une cuisson laissée sans surveillance. Un adulte est sorti de l'hôpital en fin de journée après y avoir été amené pour des brûlures mineures à la main et pour avoir inhalé de la fumée. L'individu a été relocalisé. La valeur des pertes se situe autour de 50 000 $.

Plus tard en après-midi, une autre résidence a été la proie des flammes, cette fois au 220 Gerry Lalonde, à Orléans. L'incendie a été déclaré à 15 h 34, puis maîtrisé à 15 h 42. Les pompiers ne rapportent aucune blessure. Dans la nuit de samedi à dimanche, un autre brasier a touché une maison en rangée au 377 Brittany, dans le quartier Vanier. Une deuxième alarme a été sonnée à l'arrivée des pompiers. Dix personnes ont été relocalisées de la résidence qui a subi environ 300 000 $ de dommages. L'Unité des incendies criminels du Service de police d'Ottawa a ouvert une enquête.

Dernier incident et non le moindre, les pompiers d'Ottawa ont été appelés au 3219 Yorks Corners, à Kenmore, à 14 h 36. C'est l'un des résidents qui a lui-même contacté les secours. À leur arrivée sur les lieux, les premiers répondants ont constaté que le brasier était visible depuis l'arrière de la maison. Les deux occupants ont été évacués. Les pompiers combattaient encore à 15 h 12. On ne connaît pas encore l'étendue des dégâts. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer