L'identité de la victime du dixième homicide de 2016 dévoilée

Des enquêteurs du Service de police d'Ottawa étaient... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Des enquêteurs du Service de police d'Ottawa étaient à la recherche de témoignages samedi soir.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Service de police d'Ottawa (SPO) a confirmé dimanche matin l'identité de la victime du dixième homicide de 2016 dans la capitale, survenu samedi soir.

Il s'agit de Jeremy Mack, 36 ans, d'Ottawa.

Jeremy Mack, 36 ans, d'Ottawa est la victime... (Photo tirée de Facebook) - image 2.0

Agrandir

Jeremy Mack, 36 ans, d'Ottawa est la victime du dixième homicide de 2016.

Photo tirée de Facebook

Peu avant 17 h, le SPO a été appelé à intervenir aux maisons en rangée du 1-100 rue Winthrop, dans l'ouest de la ville, au sujet d'une fusillade qui aurait fait un blessé. Les agents ont plutôt découvert un homme atteint au haut du corps de plusieurs blessures sérieuses infligées par une arme blanche.

Une altercation a opposé deux hommes, d'abord à l'intérieur de l'ensemble de logements, puis à l'extérieur. La victime était sans signes vitaux lorsque les ambulanciers sont arrivés. Malgré plusieurs interventions pratiquées pendant le transport, son décès a été constaté à l'Hôpital d'Ottawa.

L'autre homme a été arrêté sur les lieux. Le SPO poursuit son enquête.

Aucune des deux personnes impliquées n'aurait été un résident de l'endroit.

Le voisinage en choc

La nouvelle a semé l'émoi dans le voisinage. 

« Je n'aurais jamais deviné que ça arriverait. Ici, c'est petit et paisible. On ne se serait pas attendu à un homicide », a lancé un passant qui a préféré ne pas s'identifier.

Idem pour une voisine. « Je n'ai rien entendu, rien su jusqu'à ce qu'on vienne cogner à ma porte pour demander des informations. J'étais en train de regarder un film pendant que ça se passait, commente la résidente du bloc voisin depuis deux ans. Je n'ai jamais rien vu de semblable ici, c'est assez tranquille. »

Ce nouvel événement survient deux semaines après le neuvième homicide à Ottawa, lorsque le montréalais Tarique Léger, 19 ans, avait été agressé dans la Basse-Ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer