Possible drame familial à Ottawa

Un périmètre a été érigé par les autorités... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Un périmètre a été érigé par les autorités dans le secteur de l'avenue Springhurst, de la rue Simcoe et de l'avenue Evelyn en raison d'une agression à l'arme blanche.

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Ce qui semble être un drame familial s'est produit jeudi après-midi à Ottawa.

L'agression impliquant trois personnes est survenue dans l'est de la ville, dans une résidence de la rue Simcoe. Appelés sur la scène vers 14h30, les policiers ont d'abord indiqué qu'il s'agissait d'une attaque à l'arme blanche et que plus d'une personne avait été poignardée.

Selon les premières informations dévoilées jeudi soir, les trois individus se connaissaient et le plus jeune d'entre eux, un homme de 27 ans, serait considéré comme suspect dans cette affaire. Le Service de police d'Ottawa a indiqué au moment d'aller sous presse que des chefs d'accusation pourraient être portés contre lui. 

Il se serait infligé des blessures graves,en plus de blesser une femme de 68 ans et un homme de 69 ans. La première, qui aurait été atteinte à la gorge, souffrirait de blessures sérieuses, tandis que le second a été blessé aux mains et à la tête. 

En soirée, on ne craignait pas pour la vie d'aucune des trois personnes impliquées dans cette affaire.

Durant une partie de la journée, un périmètre a été érigé par les autorités dans le secteur de l'avenue Springhurst, de la rue Simcoe et de l'avenue Evelyn.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer