De l'aide juridique pour les démunis

Des avocats et des étudiants en droit de l'Université d'Ottawa se sont... (PATRICK WOODBURY, LeDroit)

Agrandir

PATRICK WOODBURY, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des avocats et des étudiants en droit de l'Université d'Ottawa se sont improvisé un cabinet d'avocats en plein air, hier, au parc Minto du centre-ville d'Ottawa afin d'offrir leurs services gratuitement aux plus démunis de la société cherchant à obtenir une aide dans leur lutte pour contester des contraventions.

« Les personnes qui ont reçu des constats d'infraction pour mendicité ou des amendes municipales pour avoir enfreint des règlements municipaux ne peuvent évidemment pas payer pour leur infraction. L'aide d'aujourd'hui, une première publiquement, est une façon de combattre le système », a expliqué Chris Dalton, un porte-parole de l'événement qui oeuvre au sein du groupe d'intervention d'Ottawa nommé PROUD.

Les mendiants plus obstinés, comme les squeegees ont particulièrement été ciblés par la Loi sur la sécurité dans les rues, en vigueur depuis 1999 en Ontario. Plusieurs groupes de pression et même des politiciens militent toujours pour son abolition, rappelle M. Dalton.

« Cette loi apporte une criminalisation plus accrue des personnes vivant déjà dans la pauvreté. J'ai dû déchirer plusieurs contraventions que je ne pouvais payer », a commenté à cet effet Brian Lyons, qui a connu sa part de déboires quand il habitait dans les rues d'Ottawa par le passé.

PROUD, qui vise à mieux comprendre la santé et le risque d'infections du VIH parmi les usagers de drogues, a d'ailleurs découvert que bon nombre de personnes opprimées avaient été ciblées par les forces de l'ordre dans le cadre d'une étude auprès de quelque 850 consommateurs.

« Les gens qui ont une dépendance ont besoin de plus de soutien, pas d'être punis davantage », a signalé M. Dalton, avouant que la guerre contre les drogues exige des changements systémiques.

L'initiative de mobilisation « Debout contre les contraventions » fait partie de la campagne mondiale « Soutenez. Ne punissez pas » qui se déroulera aujourd'hui dans plusieurs pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer