Incendie mortel à Barrhaven

Le brasier s'est déclaré vers 10 h 15... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Le brasier s'est déclaré vers 10 h 15 au 5, promenade Goodwood, dans le sud de la capitale.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Droit

Un couple de septuagénaires a perdu la vie hier à la suite de l'incendie d'une résidence du secteur Barrhaven, dans le sud d'Ottawa.

Le brasier s'est déclaré vers 10h15 au 5, promenade Goodwood. Des flammes jaillissaient du toit de la maison unifamiliale de deux étages lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux.

«Nous avons d'abord trouvé le corps de la femme (au rez-de-chaussée). Les membres de leur famille nous ont toutefois confirmé que son conjoint manquait à l'appel. Nous l'avons retrouvé plus tard», a confirmé Marc Messier, porte-parole du Service des pompiers d'Ottawa.

Selon des voisins qui ne voulaient pas être identifiés, les septuagénaires vivaient à cet endroit depuis une trentaine d'années et figuraient parmi les premiers résidents du quartier longeant la rivière Jock. Ils étaient «gentils et amicaux», ont-ils ajouté.

«Nous les connaissions tous, a commenté un voisin immédiat qui n'a pas voulu s'éterniser devant les médias. C'est terriblement triste.»

Plusieurs pompiers ont été dépêchés sur les lieux afin de se relayer pour combattre le feu en raison de la température froide. Ils ont d'ailleurs dû abandonner leurs recherches en début d'après-midi alors que la structure menaçait de s'écrouler.

«Nous sommes arrivés à accéder à la maison par un secteur qui auparavant était inaccessible. C'est à ce moment que nous avons retrouvé le deuxième corps», a expliqué M. Messier peu après l'opération.

Les pompiers ont réussi à maîtriser le brasier en milieu d'après-midi. Les maisons voisines n'ont pas été endommagées par les éléments.

L'âge précis et l'identité des deux personnes n'avaient toujours pas été révélés hier soir.

La cause de l'incendie est toujours inconnue. Des voisins avancent cependant que le couple chauffait leur demeure au bois.

Une enquête a été ouverte par le Bureau du commissaire des incendies de l'Ontario afin de faire la lumière sur ces événements tragiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer