Un étudiant a failli être poussé en bas du pont Cummings

Deux Ottaviens, dont un adolescent de 16 ans, ont été arrêtés pour avoir tenté... (ARCHIVES)

Agrandir

ARCHIVES

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Deux Ottaviens, dont un adolescent de 16 ans, ont été arrêtés pour avoir tenté de pousser un étudiant étranger en bas du pont Cummings, mardi soir.

L'agression s'est produite en fin de soirée. L'étudiant de 32 ans circulait sur le pont pour se rendre chez lui, lorsque des inconnus s'en sont pris à lui. Selon la victime, cette attaque était tout à fait arbitraire.

Des policiers qui patrouillaient dans le secteur, vers 23h50, étaient à la recherche d'hommes ayant attaqué une autre personne, le samedi précédent. Lors de leur patrouille, ils sont intervenus pour venir en aide à l'étudiant en question. Alors qu'ils s'apprêtaient à intervenir, l'étudiant a réussi à échapper aux agresseurs. Deux suspects ont toutefois été rapidement identifiés et arrêtés.

L'étudiant en fuite est revenu vers les policiers lorsqu'il a réalisé qu'ils avaient arrêté ses agresseurs. C'est à ce moment qu'il leur a donné sa version des faits.

Un adolescent de 16 ans, arrêté sur le pont, est accusé de 6 chefs reliés à la possession d'arme à feu prohibée. Timothy Ryan Smith, 31 ans, a été arrêté au même endroit. Il est accusé de voies de fait simple et grave, et méfait de moins de 5 000$.

Les policiers ont pu relier ces deux suspects à l'autre agression survenue un peu plus loin pendant la fin de semaine, sur la rue Laurier, à l'angle de la rue William.

Concernant l'agression de samedi, trois personnes sont accusées de voie de fait grave sur un homme de 31 ans. La victime a reçu des menaces de mort et a subi des blessures au visage et à une épaule.

Un mandat d'arrestation a été lancé à l'endroit de James Picody, 31 ans. Il est recherché pour menaces et voies de fait grave.

Un quatrième suspect est recherché.

Le sergent Steven Desjourdy a mentionné que l'intervention des détectives Hussein Assaad et Evan Hung, de la police d'Ottawa, sur le pont Cummings «a prévenu qu'un étudiant subisse des blessures sérieuses, évitant peut-être même la mort.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer