Pâtissiers et tenanciers de café roulés dans la farine à Gatineau

Des pâtissiers et tenanciers de café se sont fait rouler dans la farine, ces... (Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit)

Agrandir

Simon Séguin-Bertrand, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Des pâtissiers et tenanciers de café se sont fait rouler dans la farine, ces dernières semaines, dans les secteurs Hull et Aylmer.

Les autorités policières disent observer une recrudescence dans les activités frauduleuses impliquant des «clients» mal intentionnés.

Des commerçants qui acceptent généralement des commandes par téléphone se sont fait avoir, en acceptant de faire livrer de la marchandise. Le faux client, à l'autre bout de la ligne, paie par téléphone ou avec une carte de crédit. Les cartes, disent les policiers, sont volées, mais les marchands ne l'apprennent que trop tard.

Après la transaction, un chauffeur de taxi passe prendre la marchandise achetée. «Plus tard, lors de l'arrivée des relevés de paiement, il s'avère que les cartes de crédit avaient été rapportées volées ou perdues par leur détenteur», précise, l'agent Pierre Lanthier, de la police de Gatineau.

Les policiers conseillent aux gens d'affaires de s'assurer que l'acheteur se présente sur les lieux et que la vente soit faite en bonne et due forme avant la livraison de la marchandise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer