La riche histoire du 47-49, rue Wright

Le bâtiment qui a été la proie des flammes vendredi soir sur la rue Wright a... (Étienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Étienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le bâtiment qui a été la proie des flammes vendredi soir sur la rue Wright a fait l'objet d'une étude par deux historiens.

Le gestionnaire de la Section de la photographie du Musée canadien de l'histoire, Harry Foster, et l'historienne Michelle Guitard se sont intéressés au bâtiment de l'épicerie Carillon. Ils résument son histoire dans le projet Vous souvenez-vous? - À la rencontre de l'architecture du Vieux-Hull, hébergé sur le site Web du musée.

On y apprend que le terrain accueillait une glacière (entreprise productrice de glace) à la fin du 19e siècle, avant le grand feu de Hull de 1900. L'endroit appartenait au conseiller municipal du quartier 2 de Hull (1891 à 1985), Magloire Dumontier.

Après l'incendie, M. Dumontier a construit le bâtiment qui a été détruit vendredi soir. Il y a habité jusqu'à son décès en 1905. Dans les deux années qui ont précédé sa mort, il lance l'épicerie qui a été louée à différentes personnes. Le bâtiment est vendu à George Montpetit (il devient conseiller municipal du quartier 4 en 1915) en mai 1911. C'est M. Montpetit qui fait installer la brique rouge sur l'édifice.

Après avoir changé de mains à plusieurs reprises, le 47-49, rue Wright appartenait à une compagnie à numéro depuis 1981.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer