Des jeunes masqués s'amusaient à pointer une fausse arme aux automobilistes

Le Service de police de la ville de Gatineau (SPVG) n'a aucune félicitation à... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Droit

Le Service de police de la ville de Gatineau (SPVG) n'a aucune félicitation à transmettre à un groupe de quatre jeunes qui pointaient une imitation d'arme de poing en direction d'autres automobilistes, masqués d'un casque de gardien de but de hockey, vendredi dernier.

Trois agents de police ont dû intervenir d'urgence, vers 18h30, dans les environs du boulevard Labrosse et de la Montée Paiement. Alertés par un automobiliste visé par ce groupe, les agents ont débarqué, arme à la main, auprès de jeunes mauvais blagueurs qui agissaient de la sorte en circulant dans l'Est de la ville.

L'automobiliste, après avoir été visé de la sorte par le quatuor douteux, a appelé la police et a suivi la voiture suspecte en informant les autorités des agissements et déplacements des jeunes. L'automobiliste mentionnait que l'arme pouvait être fausse, mais sans en être certain.

La chose a été prise très au sérieux par les policiers, qui sont intervenus de façon dynamique.

Les ados ont vite cessé de rire, et ont eu affaire à des parents encore moins impressionnés, lorsque les policiers les ont appelés.

Les jeunes ont été libérés en attendant leur prochaine comparution.

«Ce n'est vraiment pas la blague du siècle», a déclaré le porte-parole du SPVG, Pierre Lanthier.

Il semble que les jeunes «se relayaient» en se prêtant l'imitation d'arme et le masque de hockey.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer