Le suspect avait changé

L'homme originaire de l'île Maurice, aujourd'hui âgé de... (Courtoisie)

Agrandir

L'homme originaire de l'île Maurice, aujourd'hui âgé de 33 ans, est accusé de triple meurtre prémédité.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Shakti Ramsurrun aurait changé rapidement en arrivant au Canada. Moins de cinq mois après s'être installé à Gatineau avec la mère de son enfant, Anne-Katherine Powers, ce dernier aurait tué à l'arme blanche la jeune femme, mais aussi la mère et le beau-père de celle-ci, en 2012.

L'homme originaire de l'île Maurice, aujourd'hui âgé de 33 ans, est accusé de triple meurtre prémédité.

Mercredi, la demi-soeur de Mme Powers, Dominique Marleau, a raconté que l'accusé « avait changé » en quelques mois.

Après l'idylle amoureuse de M. Ramsurrun et de Mme Powers, lors d'une croisière, celle-ci est tombée enceinte alors qu'elle visitait M. Ramsurrun et sa famille, à l'île Maurice.

L'enfant est né, la jeune femme est revenue à Gatineau, et le père a rejoint la famille en décembre 2012.

Selon Mme Marleau, la mère de Mme Powers, Louise Leboeuf, lui avait confié qu'Anne-Katherine s'était déjà sentie plus ou moins libre de ses mouvements, à l'île Maurice.

En mars 2012, le couple s'est séparé, et Mme Powers confiait déjà à ses parents qu'elle trouvait le père de son fils « accaparant ».

L'excitation du début de la relation était désormais chose du passé.

Mercredi, le juge Éric Downs a dit au jury de « rester prudent » sur ces affirmations, puisque, évidemment, les victimes ne peuvent témoigner, et que les paroles rapportées sont du ouï-dire.

Le 24 mai 2012, la police de Gatineau ouvrait une enquête après la découverte des corps de Mme Powers, de Mme Leboeuf, et du beau-père de la jeune femme, Claude Lévesque.

Un pathologiste judiciaire a indiqué que quatre des 33 plaies de Mme Leboeuf, dont une d'une largeur de 17 cm, étaient mortelles. Son corps présentait plusieurs plaies de défense.

Quant à Claude Lévesque, ce dernier a été poignardé à plusieurs reprises dans le dos. Une des 15 plaies était située à la hauteur de l'aorte. Il avait aussi dans une main des cheveux qui semblaient arrachés.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer