Alain Gascon était fâché par son geste

Le drame s'est produit le dimanche de Pâques,... (Martin Roy, Archives Le Droit)

Agrandir

Le drame s'est produit le dimanche de Pâques, en avril 2014.

Martin Roy, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir tué sa conjointe, Alain Gascon a frappé sur sa camionnette parce qu'il était fâché du geste d'une rare violence qu'il venait de poser.

C'est ce qu'aurait dit le suspect à la responsable de l'identité judiciaire de la police de Gatineau, Roxanne Filion, dans les heures suivant la mort d'Angela Distasio.

Le procès d'Alain Gascon pour le meurtre prémédité de sa femme s'est poursuivi jeudi, au palais de justice de Gatineau.

Selon la Couronne, l'homme a fait irruption chez un des enfants du couple qui hébergeait la femme, le dimanche de Pâques de 2014. Après avoir frappé la victime de 42 ans avec un poêlon, il aurait, selon ses propres mots, «dardé» la victime avec une grande fourche à barbecue.

En état d'arrestation, vêtu d'un habit blanc intégrale, il s'est brièvement entretenu avec la policière Filion pour expliquer ses blessures.

Il se serait infligé l'une d'elles en frappant sur son véhicule, après le crime. «Il a dit qu'il avait frappé sur son "pick-up" parce qu'il était fâché de ce qu'il venait de faire», a indiqué la témoin, à la juge Catherine Mandeville, qui préside le procès.

Alain Gascon a admis, à l'ouverture du procès, qu'il avait bien causé la mort de la femme. La défense tentera de convaincre le jury qu'il s'agit d'un homicide involontaire, et non d'un meurtre avec préméditation, comme le soutient la Couronne.

L'homme a commis l'irréparable chez son fils, au 45, rue Symmes, à Gatineau, où se trouvait Mme Distasio. Il n'aurait pas digéré la demande de divorce de sa femme.

Les policiers y ont découvert plusieurs scènes sanglantes, dont celle se trouvant dans la chambre à coucher de la victime.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer