Le dossier du père grand-père est clos

Faute de preuve, Jacques Roger Lesage a été... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Faute de preuve, Jacques Roger Lesage a été acquitté dans un autre dossier d'agression. La plaignante a retiré sa plainte.

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le père incestueux de Val-des-Monts, qui a engendré trois enfants des agressions avec ses propres filles, est passé une dernière fois au palais de justice de Gatineau, jeudi. La quatrième victime alléguée, qui était sortie de son silence pendant le procès initial, a retiré sa plainte, provoquant l'acquittement de Lesage, souriant dans le box des accusés.

La jeune femme a dit avoir été agressée par l'homme de 80 ans, il y a quelques années. La Couronne avait déposé deux chefs d'accusation, dont contact sexuel avec une enfant de moins de 16 ans, au début des années 2000.

Cette quatrième victime a retiré sa plainte, refusant de se livrer à un difficile témoignage, devant un jury de 12 personnes, lors d'un deuxième procès qui devait durer une semaine.

Ce genre de dossier se règle habituellement devant un juge seul. Mais Jacques Roger Lesage a décidé de compliquer la vie de la plaignante en demandant encore une fois un procès devant jury.

Sans preuve de la Couronne, jeudi, le tribunal a acquitté l'homme de 80 ans. Le prévenu, qui a la plupart du temps affiché un visage de glace, avait le sourire facile.

Au début de l'année, le « père grand-père de Val-des-Monts » a été reconnu coupable d'inceste sur deux de ses trois de ses filles, et d'avoir fait trois enfants à l'une d'elles, entre les années 1970 et 2000.

Ordre de la cour

Par ailleurs, Lesage a aussi plaidé coupable, jeudi, d'avoir contrevenu à un ordre de la cour de ne pas contacter ses victimes, alors qu'il était en attente de son procès pour le dossier initial.

Lesage a tenté de parler à ses victimes par personne interposée, depuis la prison. L'explication qu'il a donnée au juge Richard Laflamme, jeudi, était plutôt vague.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer