Homme recherché pour leurre de mineures

Thomas Miller aurait eu des contacts avec plusieurs... (Courtoisie, SPVG)

Agrandir

Thomas Miller aurait eu des contacts avec plusieurs filles d'âge mineure.

Courtoisie, SPVG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un homme recherché pour leurre de filles mineures pourrait avoir fait plusieurs victimes, croit la police de Gatineau.

Confirmant la mise en accusation de Richard Thomas Miller, un Gatinois de 35 ans disant en avoir 19, les autorités expliquent que le suspect converse avec des adolescentes sur des sites populaires auprès des jeunes internautes.

Il est accusé, mais toujours au large. Un mandat d'arrestation a été lancé.

« Il clavarde en anglais avec ses victimes potentielles, indique l'agente Andrée East, du Service de police de la Ville de Gatineau. Dans le site de rencontre Whisper, il mentionnait se prénommer Rick et être âgé de 19 ans. Il utilise aussi l'application Kik pour discuter avec de jeunes filles. Son nom d'usager était Buck Foy et son identifiant était tincanhats_7db@talk.kik.com. Monsieur Miller utilisait aussi les adresses de courriel suivantes : rickplasmas@gmail.com et magneticrick@gmail.com. Il pourrait avoir utilisé d'autres applications ou adresses de courriel inconnues des policiers. Monsieur Miller utilisait toujours ses propres photos dans ses profils. »

Richard Thomas Miller est recherché pour contact sexuel, incitation à des contacts sexuels, leurre informatique et avoir rendu accessible du matériel sexuellement explicite à une personne de moins de 16 ans.

Son ancien domicile du 66, rue Vaudreuil a été perquisitionné le 22 février dernier. Cette adresse et ses occupants ne sont pas liés, aujourd'hui, à cette affaire. Le SPVG a décidé de la rendre publique afin de fournir des indices à des parents qui pourraient être concernés.

Les personnes qui pensent avoir été victimes de Richard Thomas Miller sont invitées à porter plainte auprès de leur service de police local ou à communiquer avec la ligne de renseignement criminel du SPVG au 819 243-INFO (4636).

Les parents peuvent préciser que leur plainte pourrait être liée au numéro de dossier du SPVG2017-1742.

Ce sont des parents de l'adolescente qui ont observé des agissements différents chez leur fille. Ils ont pu faire des captures d'écran sur son cellulaire.

Selon la police de Gatineau, M. Miller est connu pour avoir commis des crimes avec violence. « Les citoyens qui l'aperçoivent devraient agir avec prudence et ne pas tenter de l'intercepter », précise l'agente East.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer