Cartes du fédéral pour son entreprise de services sexuels

Un résident d'Ottawa accusé d'agression sexuelle sur une prostituée utilisait... (Archives AFP)

Agrandir

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Un résident d'Ottawa accusé d'agression sexuelle sur une prostituée utilisait des cartes d'identité du fédéral pour obtenir des rabais dans les hôtels où travaillaient ses «employées».

C'est ce qu'a indiqué la police d'Ottawa, après l'arrestation d'un homme de 39 ans, Dany Janssens, pour trois chefs criminels.

Le suspect est accusé d'un chef d'agression sexuelle et de deux chefs pour avoir tiré un avantage matériel de services sexuels contre rémunération.

Selon la police, Janssens exploitait une entreprise faisant le commerce du sexe, et louait des chambres d'hôtel pour les femmes travaillant pour lui.

Pour augmenter sa marge de profit, l'Ottavien aurait utilisé des cartes d'identité du fédéral, permettant aux détenteurs d'obtenir des rabais dans des hôtels de la capitale.

L'Unité de lutte contre la traite des personnes a porté des accusations contre Janssens après qu'une «employée» se soit plainte à la police d'Ottawa, le 1er novembre. La femme dans la vingtaine a dit aux policiers qu'elle avait été agressée sexuellement par cet homme.

Une deuxième victime aurait aussi impliquée dans l'entreprise, selon l'enquête.

L'accusé a comparu vendredi.

Il pourrait y avoir d'autres victimes dans cette affaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer