Trop ivre pour savoir ce qu'il avait fait

Le prévenu, un pompier volontaire, aurait conduit avec... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Le prévenu, un pompier volontaire, aurait conduit avec un taux d'alcoolémie de près de quatre fois supérieur à la limite permise.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un pompier volontaire trop ivre pour savoir qu'il venait peut-être de tuer une cycliste en conduisant dans le secteur de Carp, à Ottawa, a été condamné à deux ans et demi de pénitencier.

Trevor Clarke, 37 ans, a été reconnu coupable de conduite avec les capacités affaiblies causant des lésions en juin dernier. Les faits se sont produits en octobre 2012.

La victime, Jennifer Leonard, a été happée violemment par le chauffard. «Son crime a presque tué la femme», a déclaré le juge David Paciocco, de la Cour de l'Ontario.

La défense demandait une peine de 18 mois à deux ans de détention, alors que la Couronne espérait obtenir une peine de plus de deux ans, bonne pour un séjour dans un établissement fédéral.

M. Clarke a fait savoir qu'il éprouvait des remords.

Le juge l'a acquitté de délit de fuite, jeudi, après avoir rappelé que le pompier volontaire était tellement ivre qu'il ne pouvait même pas savoir qu'il venait de heurter quelqu'un, même si la collision avait arraché un de ses rétroviseurs.

La collision latérale s'est produite sur le chemin McGee.

Le prévenu aurait conduit avec un taux d'alcoolémie de près de quatre fois supérieur à la limite permise. La cour lui a imposé une interdiction de conduire de cinq ans.

Le juge David Paciocco a, au passage, écorché le travail des policiers, qui auraient «tout fait ce qu'il ne fallait pas faire» lors de l'arrestation et de la mise en détention préventive du conducteur. Le ministère public a sauvé la mise grâce au récit qu'ont fait des témoins sur les yeux vitreux et le comportement du conducteur.

La victime, gisant dans un fossé, a été laissée à elle-même. Mme Leonard a dit toujours vivre avec des séquelles de l'événement, bien qu'elle ne garde aucun souvenir du moment de l'impact.

«Vous avez, ni plus ni moins, laissé cette femme dans le fossé, mourante», a déclaré le juge.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer