La Bâtonnière du Québec démissionne

Lu Chan Khuong... (Archives, La Presse)

Agrandir

Lu Chan Khuong

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Saint-Arnaud
La Presse Canadienne

Me Lu Chan Khuong quitte immédiatement ses fonctions de Bâtonnière.

Dans un communiqué conjoint émis mardi matin, Mme Khuong et le Barreau ont annoncé en être venus à une entente hors cour pour régler le litige qui opposait Mme Khuong et le conseil d'administration de l'ordre professionnel depuis plusieurs mois.

L'entente prévoit que Mme Khuong tire sa révérence, mais non sans avoir reçu «l'assurance que le programme pour lequel elle a été élue sera pris en considération et, dans la mesure du possible, mis en oeuvre.»

Les parties se sont entendues avec l'aide de l'ancien juge en chef de la Cour supérieure, François Rolland, qui a agi comme médiateur entre les parties.

Mme Khuong dit avoir pris cette décision «afin de préserver cette institution qui est plus importante que les personnes qui la dirigent.»

Le communiqué signale par ailleurs que les parties «regrettent le tort que leur différend a pu causer au Barreau» et le conseil d'administration ajoute qu'il est «reconnaissant envers Me Lu Chan Khuong d'avoir accepté de mettre fin au litige qu'elle avait institué.»

Dans les minutes suivant le communiqué, le Barreau annonçait que son conseil d'administration avait élu à l'unanimité Me Claudia P. Prémont au poste de Bâtonnière du Québec, et ce, jusqu'en 2017.

Me Prémont n'en est pas à ses premières armes, puisqu'elle a été bâtonnière de Québec en 2007-2008.

De plus, elle a notamment a été présidente de la section provinciale du droit de la famille de l'Association du Barreau canadien et a agi comme conférencière et formatrice auprès des juges de la Cour supérieure et de la Cour du Québec, entre autres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer