Des travaux communautaires pour le faux soldat

Franck Gervais... (IMAGE TIRÉE DE CBC)

Agrandir

Franck Gervais

IMAGE TIRÉE DE CBC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Une sentence avec sursis assortie d'une probation de 12 mois et de 50 heures de travaux communautaires a été imposée mardi à Franck Gervais, qui avait faussement prétendu être un militaire lors du jour du Souvenir, en 2014.

Le déguisement erroné de M. Gervais, un résident de Cantley, avait attiré l'attention de militaires lorsqu'il avait accordé une entrevue au réseau CBC dans le cadre des cérémonies du jour du Souvenir, près du cénotaphe, à Ottawa. Il avait reconnu sa culpabilité, en mars dernier, à des accusations de port illégitime d'un uniforme et de décorations militaires.

Avant le prononcé de sa sentence, mardi, Franck Gervais a pris la parole devant le tribunal pour s'excuser «sincèrement» auprès des membres des Forces armées canadiennes. «Je ne voulais pas insulter personne, a-t-il précisé lors de sa déclaration, au cours de laquelle il a essuyé quelques larmes. [...] Je vais le regretter toute ma vie.»

Plus de détails dans l'édition du Droit du 5 août 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer