Le père de Thurso est accusé d'homicide involontaire

Le palais de justice de Gatineau.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le palais de justice de Gatineau.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le père de Thurso qui aurait secoué sa fillette âgée de sept semaines a été accusé lundi matin d'homicide involontaire au palais de justice de Gatineau.

L'homme de 25 ans a comparu un peu avant midi. Le poupon qui a été retrouvé inconscient mercredi dernier à Thurso est décédé vendredi soir au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario. Selon la Sûreté du Québec, l'enfant en bas âge présentait des symptômes associés au syndrome du bébé secoué.

La charge initiale de voies de faits graves a quant à elle été retirée. 

L'avocat de la défense, Me Marc-André Cayen, a demandé un report de l'enquête sous cautionnement. Le père de famille sera de retour devant le tribunal mercredi.

Plusieurs membres de la famille et amis de l'accusé étaient présents au palais de justice ce matin. Personne n'a voulu émettre de commentaire à la fin de l'audience qui n'a duré que quelques minutes à peine.

Une ordonnance de non-divulgation du nom de l'accusé afin de protéger l'identité de la victime est toujours en place. L'homme est détenu depuis son arrestation survenue mercredi dernier en fin de journée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer