Délit de fuite: libération sous caution pour l'accusé

L'automobiliste de 39 ans accusé mercredi dernier de délit de fuite à la suite... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'automobiliste de 39 ans accusé mercredi dernier de délit de fuite à la suite d'une collision mortelle ayant tué un cycliste a été remis en liberté, hier, au palais de justice d'Ottawa, en attendant la prochaine étape de son procès.

Deinsberg St-Hilaire aurait happé mortellement Andy Nevin, le 28 juin dernier en fin de nuit, près de l'intersection des chemins Leitrim et Albion, dans le sud d'Ottawa.

Il est accusé d'avoir quitté les lieux du drame après l'accident.

Une camionnette de type Ford F-150 était recherchée par les autorités dans les jours ayant suivi le drame. La police a procédé à l'arrestation du résident d'Ottawa, le 7 juillet, après avoir reçu des informations du public. 

L'avocat de St-Hilaire, Me Trevor Brown, demandait que son client puisse être libéré en attendant la suite des procédures. Le juge Alfred Johnston a tranché hier après-midi en accordant le droit de libération à l'accusé en échange d'une caution de 10 000$.

M. St-Hilaire doit retourner devant le juge le 23 juillet. Selon les conditions établies par le magistrat, l'accusé doit remettre son permis de conduire ainsi que son passeport canadien aux autorités. Il ne pourra en aucun temps se retrouver sur le siège conducteur d'un véhicule et devra habiter avec sa mère durant le procès. 

M. St-Hilaire n'a pas d'antécédent criminel. Une interdiction de publication sur les témoignages entendus lors de l'audience sur cautionnement a été émise par le tribunal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer