Le conseiller Gervais blanchi

Michel Gervais... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Michel Gervais

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Le conseiller municipal de La Pêche, Michel Gervais, est blanchi par la Commission municipale du Québec sur des allégations d'ordre éthique.

Deux juges de la commission ont entendu la cause d'une citoyenne de La Pêche, Sylvie Roy, contre le conseiller municipal, sur un prétendu conflit d'intérêts entourant l'expropriation de terrain pour la tenue d'un festival country et d'activités sociales.

Le jugement dans lequel le conseiller est dégagé de toute accusation a été rendu vendredi dernier.

Selon le tribunal administratif, les agissements du conseiller ne constituent pas un manquement au code d'éthique et de déontologie des élus municipaux.

Le politicien a donc le droit d'être président de la Fondation de la Maison de la Culture des Collines tout en ayant également le droit de siéger comme conseiller municipal.

Mme Roy soutenait que le conseiller avait des intérêts personnels dans le développement du Festival d'été des Collines.

Selon la défense, les parcelles de terrain pour agrandir le parc servent à autre chose que l'organisation du festival, le reste de l'année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer