Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Accident mortel

Une personne est morte dans un accident impliquant trois camions-remorques sur l'autoroute 401, près de Cornwall.

L'impact est survenu jeudi vers 23 h 30, sur la voie Est.

Le premier camion a percuté le deuxième, puis le troisième, dans sa course folle.

Le chauffeur du deuxième camion a été déclaré mort sur scène. Son camion a pris feu.

Du crystal meth dans un parc

La police d'Ottawa a démantelé, en pleine nuit, un microlaboratoire de fabrication de métamphétamines, disposé sur une table de pique-nique, en plein parc urbain.

Coin Lyon et MacLaren, dans le parc Dundonald, les policiers ont trouvé des instruments pour fabriquer de la drogue.

Il était près de 3 h 30, vendredi matin. Un homme a été appréhendé, mais on ne sait pas encore s'il est relié à cette affaire.

Le laboratoire s'alimentait à même des installations électriques municipales, à près de 100 mètres d'un terrain de jeu pour enfants.

Un cheptel de 80 bêtes décimé

Près de 80 veaux et vaches ont péri, vendredi après-midi, lors d'un incendie ayant complètement détruit trois granges d'une ferme laitière familiale de Nepean.

Le puissant brasier, dont on ne connait pas l'origine, n'a laissé aucune bête vivante, sauf celles qui étaient au champ.

Personne n'a été blessé et le feu n'a pas touché la maison de ferme des propriétaires. L'une des granges incendiées était une construction datant de près de 125 ans.

On évalue à plus d'un million de dollars, les pertes matérielles des agriculteurs.

Une enquête est en cours.

Par ailleurs, un groupe de défense des droits des animaux, Ottawa Farmed Animal Save, tiendra samedi midi, devant la ferme, une vigile pour souligner la mort des bêtes du cheptel.

Cas grave de virus du Nil

La CBC rapporte qu'un homme de 61 ans de Crysler, au sud-est d'Ottawa, lutte pour sa vie, après avoir contracté le virus du Nil, vraisemblablement à la suite d'une journée de pêche.

Robert Gibeault est hospitalisé à l'Hôpital civique d'Ottawa depuis la fin août. Il est l'une des rares victimes du virus dont l'état est considéré comme grave.

En juillet dernier, Santé publique Ottawa faisait état d'une présence marquée du virus à Ottawa.

Trois cas de victimes du virus ont été confirmés à Ottawa, cet été.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer