Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Homme poignardé dans le marché By

Une querelle entre deux hommes dans le marché By à Ottawa a dégénéré lundi soir, et l'un d'eux a dû être conduit à l'hôpital après avoir été poignardé.

Les événements se sont déroulés sur le terre-plein central de la rue York à l'intersection de l'avenue King Edward vers 21 h 30.

Selon les premiers éléments d'enquête de la police d'Ottawa, la victime, un homme dans la cinquantaine, a subi des blessures mineures. On ne craignait pas pour sa vie, en fin de soirée, lundi.

Un suspect a été arrêté par la police.

L'enquête policière se poursuit.

Radiation provisoire d'une huissière

Le conseil de discipline de la Chambre des huissiers de justice du Québec (CHJQ) a ordonné la radiation provisoire de Myriam Boudreau, contre qui pèse des dizaines de chefs d'infraction, pour la plupart liés à des mandats non réalisés à Gatineau.

Membre de la CHJQ depuis 2013, Myriam Boudreau a fait l'objet, le 20 juillet dernier, d'une plainte disciplinaire contenant 40 chefs d'infraction. La majorité des chefs reprochent à Mme Boudreau un « manque de disponibilité et de diligence raisonnable » pour l'exécution de mandat ou la reddition de compte à des clients, entre 2015 et 2017.

Dans sa décision rendue le 4 août, le conseil de discipline souligne qu'il ne débat pas « de la culpabilité ou de la non-culpabilité [de Mme Boudreau] quant aux infractions reprochées », ce qui sera fait à une date ultérieure. Le conseil se penchait donc uniquement sur la demande de radiation provisoire. Le conseil estime notamment que « la preuve est probante à l'effet que l'inconduite de l'intimée perdure depuis plusieurs mois à l'égard de plusieurs clients », et donc que « la protection du public est en jeu ».

La radiation provisoire immédiate de Mme Boudreau a été accordée, et restera en vigueur « jusqu'à la signification de la décision rejetant la plainte ou imposant une sanction, selon le cas ». La date de l'audition sur culpabilité n'est pas encore connue.

Des insectes dans l'alcool

La Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) du Québec a ordonné une suspension de trois jours des permis d'alcool du Boston Pizza du secteur Gatineau en raison de la présence d'insectes dans des boissons alcooliques.

Dans sa décision rendue le 20 juillet dernier, la RACJQ précise que cette suspension découle de la saisie de « huit contenants de boissons alcooliques contaminés aux drosophiles » [communément appelées mouches à fruits) au cours de trois opérations policières menées en septembre 2011, en décembre 2013 et en novembre 2015 dans le restaurant situé au 61, boulevard de la Gappe.

Le président de la compagnie à numéro titulaire des permis d'alcool pour ce restaurant Boston Pizza, Giorgio Oppedisano, a fait valoir devant la Régie qu'à la suite de la première saisie, en 2011, « il a ajouté des moustiquaires aux becs verseurs de plastique », lit-on dans la décision. Après la deuxième saisie, il a procédé à l'installation de « moustiquaires plus fins ».

« La situation ne s'étant pas résorbée, une troisième saisie s'en est suivie le 4 novembre 2015, relate la RACJ. Depuis celle-ci, M. Oppedisano affirme conserver les bouchons originaux sur toutes les boissons alcooliques et que les contenants sont vérifiés sur une base quotidienne ».

La Régie estime que le restaurant « a tardé avant de mettre en place des mesures efficaces afin d'enrayer le problème », puisque « c'est seulement qu'après trois saisies et deux avis au titulaire que des mesures appropriées semblent dorénavant appliquées ».

Le Service de police de la ville de Gatineau n'était pas en mesure, lundi, de dire si la mise sous scellés pour trois jours des boissons alcoolisées se trouvant dans le restaurant a déjà été réalisée ou non.

Distraction lourde de conséquence

Les faits divers du... (Courtoisie, Sécurité publique de la MRC des Collines) - image 6.0

Agrandir

Courtoisie, Sécurité publique de la MRC des Collines

Un homme de 24 ans a eu de la chance vendredi dernier, beaucoup de chance. La Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais a publié des photos lundi matin d'un accident survenu la semaine dernière à La Pêche.

Au volant de sa camionnette, le jeune conducteur a perdu la maîtrise de son véhicule qui s'est retrouvé à la renverse en bordure de la route.

Le corps policier précise que la distraction est l'unique cause identifiée pour expliqier cet accident de la route. Le conducteur s'en tire heureusement avec des blessures mineures.

L'accident s'est produit autour de 17h15 vendredi, sur le chemin Pontbriand à La Pêche.

Délit de fuite irrésolu

La police d'Ottawa cherche toujours à résoudre son enquête sur un délit de fuite ayant gravement blessé deux personnes, il y a un an, dans le secteur Navan.

Le 14 août 2016, un homme et une femme qui venaient de quitter la foire de Navan ont été happés alors qu'ils marchaient le long de l'avenue Fairgreen, près du chemin Trim. Les enquêteurs au dossier cherchent encore à obtenir des informations sur le conducteur de la camionnette Dodge Ram impliquée, de modèle 2002 à 2008.

Les autorités veulent aussi retrouver les personnes présentes «dans les parages avant la collision».

Les personnes détenant des informations sur ce dossier sont invitées à composer le 613-236-1222, poste 2481.

Homme poignardé

Un homme a subi une blessure grave lorsqu'il a été victime d'une agression à l'arme blanche, lundi après-midi, dans la capitale.

Le service ambulancier d'Ottawa a reçu un appel d'urgence peu après 14 h 40 pour se rendre sur les lieux de l'attaque, dans le secteur de l'intersection du chemin Hunt Club et de la rue Dazé, dans le quartier South Keys. La victime a été transportée au Centre de traumatologie dans un état sérieux, mais stable.

Le Service de police d'Ottawa a indiqué que la vie de l'individu n'est pas en danger, mais il s'est refusé à en dire davantage sur les circonstances entourant l'agression. L'âge de la victime n'a pas été divulgué.

Tremblement de terre

La terre a tremblé en Outaouais lundi alors qu'une secousse sismique de magnitude d'environ 3,3 a été détectée à 16 km au nord-nord-ouest du secteur Buckingham.

Selon Ressources naturelles Canada, le tremblement de terre a eu lieu à 16 h 58 à 10 km de profondeur. Le séisme a été légèrement ressenti dans plusieurs secteurs d'Ottawa. Sur Twitter, des internautes de Val-des-Monts et de Gatineau ont aussi indiqué avoir ressenti les secousses.

Il n'y a eu aucun rapport de dommages, et aucun ne serait prévu, selon les autorités fédérales.

Un bon samaritain agressé et volé à Ottawa

Le Service de police d'Ottawa demande l'aide du public pour retrouver trois personnes qui auraient agressé et commis un vol à l'endroit d'un homme innocent, samedi dernier. 

Vers 17 h 30, la victime circulait sur le chemin Innes dans l'est d'Ottawa lorsqu'il a aperçu une femme seule, près du chemin O'Toole. La piétonne lui demande alors son aide affirmant que son véhicule est en panne et qu'elle n'a pas de téléphone pour alerter les secours. Le bon samaritain conduit alors la dame à son véhicule près d'un kilomètre plus loin. 

En arrivant, il sort de sa voiture. Un homme sort alors de l'autre véhicule et la femme lui demande soudainement de lui remettre son portefeuille. Lorsque la victime refuse de collaborer, l'homme et la femme - accompagnés d'un troisième individu - le rouent de coups avant de soutirer l'argent dans son portefeuille. 

Le bon samaritain a dû être conduit à l'hôpital pour soigner les blessures subies dans cette altercation. 

Le Service de police d'Ottawa recherche une femme de race blanche âgée d'environ 30 ans, de taille mince à moyenne avec des cheveux châtain courts. Elle a des grains de beauté au visage et parle l'anglais et le français. L'homme de race blanche mesure environ 5 pieds et 6 pouces, est assez musclé et a les cheveux bruns en brosse avec un début de calvitie. 

La victime n'a pas été en mesure d'offrir une description du troisième individu. Le véhicule serait une berline nord-américaine de couleur sombre. Un modèle assez ancien avec quatre portes, très sale.

Toute personne qui détient de l'information pouvant mener à l'arrestation de ces suspects peut communiquer avec l'Unité des vols de la police d'Ottawa au 613-236-1222, poste 5116.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer