Crimes haineux : Ottawa 5e, Gatineau 19e

Les crimes haineux dirigés vers les Musulmans sont... (Archives Le Droit, Patrick Woodbury)

Agrandir

Les crimes haineux dirigés vers les Musulmans sont en forte hausse au Canada.

Archives Le Droit, Patrick Woodbury

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ottawa est la cinquième région canadienne ayant rapporté le plus de crimes haineux en 2015, rapporte Statistique Canada, mardi.

Dans sa plus récente publication, l'organisme fédéral dresse un palmarès des Régions métropolitaines de recensement (RMR) les plus affectées par ce type de crime.

Alors que la RMR d'Ottawa arrive 5e avec 7,3 crimes par 100 000 habitants, la RMR de Gatineau en compte 2,4, pour l'année 2015.

La RMR de Thunder Bay, dans l'ouest de l'Ontario, arrive loin devant toutes les autres régions canadiennes, avec un taux de 22,3.

La moyenne canadienne est de 3,8.

Ottawa est la cinquième région... (Capture d'écran, Statistique Canada) - image 2.0

Agrandir

Capture d'écran, Statistique Canada

Globalement, le nombre de crimes haineux a augmenté au Canada en 2015.

« Le nombre de crimes haineux perpétrés au Canada a augmenté de 5 % en 2015, selon Statistique Canada, principalement en raison d'une hausse du nombre d'affaires ciblant certains groupes religieux et ethnoculturels, en particulier les musulmans et les Arabes ou les Asiatiques occidentaux. Pour l'année dans son ensemble, la police a déclaré 1 362 affaires criminelles motivées par la haine au Canada, soit 67 affaires de plus que l'année précédente. » 

Les corps policiers ont déclaré 469 affaires liées à des crimes liés à la haine d'une religion, soit 35 % du total des crimes haineux déclarés en 2015.

Les crimes haineux rapportés contre les musulmans ont augmenté de 61 % au Canada (de 99 à 159).

Le nombre de crimes haineux ciblant les juifs, et déclarés par la police, a diminué pour passer de 213 en 2014 à 178, représentant 13% de l'ensemble des crimes haineux, en 2015.

La proportion de crimes haineux visant les musulmans est de 12%.

***

Statistique Canada défini une RMR comme suit : « Une région métropolitaine de recensement (RMR) est composée d'une ou de plusieurs municipalités voisines situées autour d'un grand noyau urbain. Une RMR doit compter au moins 100 000 habitants, dont au moins 50 000 vivent dans le noyau urbain. Pour faire partie de la RMR, les municipalités adjacentes doivent être fortement intégrées à la région urbaine centrale, le degré d'intégration étant mesuré par le débit de la migration quotidienne calculé à partir des données du recensement. Une RMR est normalement desservie par plus d'un service de police. Les populations des RMR ont été ajustées pour correspondre aux limites des territoires policiers. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer