Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Absolution inconditionnelle pour Jean-François Chevrier

Une absolution inconditionnelle a été accordée vendredi à l'animateur et reporter Jean-François Chevrier, d'ICI Ottawa-Gatineau, après qu'il eut reconnu sa culpabilité à une accusation de voies de fait simples.

La Couronne reprochait initialement à M. Chevrier d'avoir pris la fuite après une collision avec un piéton survenue sur la promenade du Portage, à la sortie des bars, en juillet 2012. Cette accusation de délit de fuite a été retirée, tandis que M. Chevrier a plaidé coupable à celle de voies de fait simples. L'homme qu'il avait heurté avec son véhicule avait subi des «blessures légères», a-t-il été souligné en cour.

Selon la déclaration faite par le reporter et rapportée devant le tribunal, l'incident est survenu alors que de nombreux individus se trouvant dans un état d'ébriété avancé étaient près du véhicule de M. Chevrier. L'un de ces individus a embarqué sur le véhicule de l'animateur et frappait sur la voiture. Jean-François Chevrier a alors eu peur et a quitté les lieux, et c'est à ce moment que son véhicule est entré en contact avec la victime.

L'absolution inconditionnelle accordée par le juge Valmont Beaulieu permettra à M. Chevrier de continuer d'exercer son métier et de voyager à l'étranger, a souligné son avocat, Me Jean-Claude Sarrazin.

Multirécidiviste épinglé sur la rue Jacques-Cartier

Un multirécidiviste en matière d'alcool au volant a été épinglé par les policiers de Gatineau à la suite d'une sortie de route survenue jeudi soir sur la rue Jacques-Cartier. Un appel au 9-1-1 a été reçu vers 20h25 après que des citoyens eureut été témoins de la sortie de route, non loin de la rue du Prince-Albert. «À l'arrivée des policiers, ces derniers ont rapidement constaté l'état d'ivresse avancé du conducteur, procédant ainsi à son arrestation», a indiqué le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) . Une fois rendu au poste de police, le Gatinois de 51 ans s'est soumis à un alcooltest qui a révélé que son taux d'alcoolémie dépassait de plus du double la limite légale permise. Puisqu'il s'agit d'un multirécidiviste en la matière, son véhicule a été saisi à titre de bien infractionnel. «De plus, le permis de conduire de l'accusé est suspendu pour une période de 90 jours, en attente des procédures criminelles intentées contre lui», a ajouté le SPVG.

Deux hommes recherchés

Le Service de police d'Ottawa (SPO) a lancé vendredi des mandats d'arrestation contre deux hommes soupçonnés d'avoir participé dans un violent braquage de domicile dans l'après-midi du 10 janvier, sur la rue Cooper, au centre-ville d'Ottawa. Les deux suspects sont Marcus Gil et Brightner Casseus. Gil est un homme de race blanche aux cheveux foncés mesurant 1,75 m et pesant 68 kg. Brightner est un homme de race noire mesurant 1,80 m et pesant 82 kg. Ils sont considérés comme armés et dangereux par la police. Selon le SPO, les deux suspects auraient fait irruption dans un appartement situé près du 300, rue Cooper, blessant les trois occupants qui s'y trouvaient. Un homme a été atteint à la tête à coups de revolver, et a aussi été poignardé. Selon la police, un troisième suspect a mené la victime à une voiture pour ensuite la forcer sortir de l'argent à un guichet automatique. Ce troisième suspect a été arrêté et accusé de plusieurs infractions criminelles, dont vol et séquestration. Gil et Brighter font face eux aussi à plusieurs accusations, dont voies de fait graves, séquestration et kidnapping. Une accusation de tentative de meurtre a été déposée contre Casseus.

Un Ottavien inculpé de possession de pornographie juvénile

L'unité contre les agressions sexuelles et la violence faite aux enfants du Service de police d'Ottawa (SPO) a procédé à l'arrestation d'un homme après qu'une enquête eut permis de déterminer que des vidéos et des images de pornographie juvénile, dont la majorité impliquait des enfants prépubères, auraient été téléchargées par l'individu. Environ 1100 dossiers auraient été téléchargés, a précisé le SPO dans un communiqué. Le suspect, Micheal Lillie, 37 ans, du secteur Metcalfe dans le sud de la ville, a été accusé vendredi d'accès, de possession et de distribution de pornographie juvénile. Une information du public a mené à l'ouverture d'une enquête policière contre l'individu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer