Les faits divers en bref

Les faits divers du jour, en quelques mots. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les faits divers du jour, en quelques mots.

Tentatives de fraude dans le marché By

L'alimentation en eau des résidents du secteur Masson-Angers a été interrompue mercredi soir.

Des équipes ont commencé à rétablir la situation au courant de la soirée et de la nuit. La Ville tient à préciser que quand l'eau se remet à couler, il est important de la faire bouillir puisqu'un avis d'ébullition a été émis plus tôt au courant de la journée.

L'avis préventif est en vigueur depuis 15h mercredi et sera maintenu jusqu'à nouvel ordre.

À noter que cette procédure concerne uniquement la consommation de l'eau et le brossage des dents. La Ville de Gatineau rappelle qu'il n'y a aucun problème pour les bains, les douches ainsi que pour les corvées de lessive et de vaisselle.

Une fois que l'avis préventif de faire bouillir l'eau sera levé, il faudra ouvrir tous les robinets d'eau froide et laisser couler l'eau pendant une minute, ou laisser couler celle-ci jusqu'à ce qu'elle devienne froide avant de l'utiliser. Il est également recommandé de jeter la glace qui aurait été faite avec l'eau pendant la durée de l'avis préventif d'ébullition.

Accusations supplémentaires contre un présumé proxénète

La Zone d'améliorations commerciales (ZAC) du marché By avertit ses membres de ne pas se laisser berner par une tentative de fraude visant les restaurateurs.

Dans un courriel envoyé à ses membres vendredi, la ZAC dit avoir été informée que des arnaqueurs contactent des restaurateurs sur l'heure du dîner ou lors de périodes achalandées en prétendant représenter Hydro Ottawa ou une autre organisation officielle.

Ils tentent de convaincre leurs interlocuteurs d'aller payer une facture dans un commerce Money Mart, sous la menace de couper l'approvisionnement en électricité de leur restaurant.

«C'est une arnaque», insiste la ZAC, qui invite ses membres à être vigilants et à informer leurs employés de la situation.

Les commerçants recevant un tel appel sont invités à le signaler au Centre antifraude au Canada en composant le 1-888-495-8501.

Avertissement de smog en Outaouais

Un homme d'Ottawa soupçonné de s'être fait passé pour un agent d'artistes sur Facebook pour attirer des adolescentes vers un réseau de prostitution a vu de nouvelles accusations s'ajouter à son dossier, jeudi.

Arrêté en octobre dernier, Cameron Lyons faisait déjà face à des accusations de traite de personnes de moins de 18 ans, de leurre d'endants et de proxénétisme envers des personnes mineures.

À la suite de son arrestation, d'autres victimes se sont toutefois manifestées auprès du Service de police d'Ottawa et de son unité de lutte contre la traite de personnes et ont permis le dépôt de nouveaux chefs d'accusations, dont agression sexuelle sur une adulte et une mineure, extortion et harcèlement criminel.

Les policiers demandent à nouveau l'aide du public pour identifier d'autres potentielles victimes dans cette affaire. L'unité de lutte contre la traite de personnes peut être contactées au 613-236-1222, poste 5005.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer